jump to navigation

Qui veut un scooter électrique à moitié prix (n°3) 10 juillet 2007

Par Thierry Klein dans : Scooters électriques.
Lu 24 460 fois | 48 commentaires

Plein de nouvelles bonnes remarques sur les scooters électriques… Pour résumer, je réponds à celles de Benoît, qui tournent autour de 3 points: l’autonomie, la durée de vie des batteries, la qualité …

1) « L’autonomie est beaucoup trop faible »

L’autonomie est de 50 km environ. J’ai moi-même eu un scooter plusieurs années et il est rare qu’on fasse plus de 50 km par jour. 80% des utilisateurs font moins de 35 km par jour et donc, pour eux, l’électrique n’est pas un problème. MAIS il est clair que l’autonomie reste inférieure à l’essence.

Ceci dit, la vraie limitation, c’est la rareté des points de recharge des batteries (les « stations-service électriques ») et, là aussi, je pense qu’il y a des choses à faire.

2) A propos des batteries, 1 an, c’est beaucoup trop court ! et puis, une batterie à la poubelle, bonjour le respect de l’environnement !

Une batterie dure environ un an, ce qui correspond à 250 recharges quotidiennes. Ca correspond à un coût de 80 à 100 €, recyclage compris. Je ne trouve pas que ce soit délirant. En plus, les choses vont en s’améliorant, aussi bien au niveau de la durée de vie, du poids et du coût.

3) « quid de la sécurité ? Cela reste un produit chinois et malheureusement, la qualité n’est pas toujours présente »

Les scooters électriques, comme tout véhicule, doivent être homologués avant de pouvoir rouler en France, même si je vois pas mal de revendeurs vendre des scooters qui ne semblent pas l’être. L’homologation est faite par des labos indépendants, sur le même principe que les contrôles anti-dopage dans le sport, par exemple.

La qualité peut être un vrai problème, parce qu’il y a aujourd’hui plus de 400 fournisseurs chinois dans le domaine du véhicule électrique… Mais il ne faut pas caricaturer. D’abord, aujourd’hui, presque tout les produits industriels passent par la Chine. J’ai commencé à discuter de ça avec pas mal de professionnels du secteur et en fait, la qualité est très variable et dépend non seulement du constructeur, mais aussi du donneur d’ordre. En plus, les scooters dont je parle sont ceux d’une grande marque, je les ai essayés, j’ai visité des usines et ils me semblent de qualité tout à fait correcte.

Ceci dit, c’est pour ça, entre autres, que je fais venir un premier container « test » et les « early adopters » sont prévenus: le premier arrivage sera à prix coûtant mais il est aussi à leurs risques et périls.

Et que ce soit bien clair, si la qualité n’est pas au rendez-vous, il n’y aura pas de deuxième container !

Remarque générale sur la philosophie de l’ensemble.

Il n’existe pas de produit qui fasse « mieux partout » que ses concurrents… Là, avec le scooter électrique, j’ai l’impression qu’il y a beaucoup de choses positives, au niveau environnement et au niveau coût et au niveau des performances (ce qui est nouveau)… Je pense aussi qu’il y a une évolution lourde de la société vers les produits propres – et c’est confirmé par les commentaires.

Après, il y a toujours des millions de bonnes raisons, en tous cas au moins dix, pour ne jamais rien tenter.

 

 

Tous les billets sur les scooters électriques

Qui veut un scooter électrique à moitié prix ? (comment j’ai trouvé des scooters électriques en Chine,)

Qui veut un scooter électrique à moitié prix (n°2) (le SAV, la recharge des batteries)

Qui veut un scooter électrique à moitié prix (n°3) (l’autonomie, la sécurité, les batteries, 10 raisons pour ne rien faire)

Quel est votre modèle de scooter préféré (n°4) ? (un premier catalogue avec photos et prix)

Le point sur la législation concernant les 2 roues électriques (n°5) ? (et les conséquences sur le choix du scooter)

Ajout 7 mai 2008: Scooters et vélos électriques: Mise à jour finale du catalogue (n°8) ? (et les conséquences sur le choix du scooter)

 

 

Billets associés :
del.icio.us:Qui veut un scooter électrique à moitié prix (n°3) digg:Qui veut un scooter électrique à moitié prix (n°3) spurl:Qui veut un scooter électrique à moitié prix (n°3) wists:Qui veut un scooter électrique à moitié prix (n°3) simpy:Qui veut un scooter électrique à moitié prix (n°3) newsvine:Qui veut un scooter électrique à moitié prix (n°3) blinklist:Qui veut un scooter électrique à moitié prix (n°3) furl:Qui veut un scooter électrique à moitié prix (n°3) reddit:Qui veut un scooter électrique à moitié prix (n°3) fark:Qui veut un scooter électrique à moitié prix (n°3) blogmarks:Qui veut un scooter électrique à moitié prix (n°3) Y!:Qui veut un scooter électrique à moitié prix (n°3) smarking:Qui veut un scooter électrique à moitié prix (n°3) magnolia:Qui veut un scooter électrique à moitié prix (n°3) segnalo:Qui veut un scooter électrique à moitié prix (n°3) gifttagging:Qui veut un scooter électrique à moitié prix (n°3)


SNCF : Extension de la notion d’heure de pointe 9 juillet 2007

Par Thierry Klein dans : SNCF.
Lu 5 828 fois | 1 commentaire

Si vous voulez arriver à Paris le matin, avec la SNCF, vous êtes forcément en heure de pointe !

L’heure de pointe devient la norme, l’heure creuse l’exception… Autre façon d’augmenter les tarifs.

(Ci-dessous les tarifs Paris-Lille, ce matin)

Billets associés :
del.icio.us:SNCF : Extension de la notion d'heure de pointe digg:SNCF : Extension de la notion d'heure de pointe spurl:SNCF : Extension de la notion d'heure de pointe wists:SNCF : Extension de la notion d'heure de pointe simpy:SNCF : Extension de la notion d'heure de pointe newsvine:SNCF : Extension de la notion d'heure de pointe blinklist:SNCF : Extension de la notion d'heure de pointe furl:SNCF : Extension de la notion d'heure de pointe reddit:SNCF : Extension de la notion d'heure de pointe fark:SNCF : Extension de la notion d'heure de pointe blogmarks:SNCF : Extension de la notion d'heure de pointe Y!:SNCF : Extension de la notion d'heure de pointe smarking:SNCF : Extension de la notion d'heure de pointe magnolia:SNCF : Extension de la notion d'heure de pointe segnalo:SNCF : Extension de la notion d'heure de pointe gifttagging:SNCF : Extension de la notion d'heure de pointe


A Lille 3, les moyens d’enseignement ne s’usent que si l’on s’en sert (2) 6 juillet 2007

Par Thierry Klein dans : High-Tech dans le Nord.
Lu 4 393 fois | 2 commentaires

Je ne pensais pas que mon précédent billet sur Lille 3 aurait une suite. Mais visiblement, le conomètre vient encore de péter là bas.

Un département de Lille 3 a mis en place une plate-forme d’elearning, nommée Enfase. Ca a été fait avec les moyens du bord… Le département a loué son propre serveur et a fait tout ça dans son coin… Mais visiblement, ça marche bien… Pour un coût quasi nul (pour l’Université), il y aujourd’hui 700 étudiants qui surfent sur la plate-forme.

Alors là, la Direction de l’Université Intervient ! Elle a déjà mis en place un « télé-enseignement »… Son retentissement et sa performance sont tels qu’il vous a sans doute fallu attendre de lire mon billet pour en entendre parler – et que vous l’oublierez ensuite à tout jamais, c’est sans doute mieux. Bref, ce télé-enseignement, ça n’a pas l’air d’avoir un grand succès et en plus, ça coûte visiblement cher, à l’Université et aussi aux étudiants – 300 € par an.

Dans toute organisation performante, on tenterait de s’inspirer des leçons de ce qui marche (l’approche légère, l’outil gratuit) pour les appliquer à ce qui ne marche pas (le pompeux « télé-enseignement »).

Dans une organisation de nature despotique, on cherche à protéger la soi-disant infaillibilité de la direction… Ce faisant, on la rend en général encore plus ridicule…

Alors, que croyez-vous qu’il arrivât à Lille 3 ?

Par décision du dernier Conseil d’Administration, la situation a été « régularisée » (sic !)…

– le contrat d’hébergement d’Enfase n’est pas renouvelé

– Enfase doit être rattaché au fameux « télé-enseignement »

– les étudiants devront maintenant payer 300 € par an pour accéder à la nouvelle plate-forme !

Ajout 1: séparer l’enseignement traditionnel de l’e-learning dans le supérieur, c’est en plus d’une ignorance crasse. Tout tend à les faire au contraire converger et l’Université sera de moins en moins concentrée en un lieu. Voir ce que font le MIT, Stanford et toutes les bonnes universités et grandes écoles françaises.

Ajout 2: Je suggère de créer les « Darwin Awards » du Web, avec un prix annuel qui récompenserait l’utilisation la plus stupide des nouvelles technologies…

En course pour l’instant, Lille 3, et bien sûr l’administration française, qui vient d’ouvrir au grand public un portail Internet permettant de suivre ses points en ligne…auquel on ne peut accéder qu’après un passage au guichet ou l’envoi d’une LRAR ! Vraiment hyper pratique !

Billets associés :
del.icio.us:A Lille 3, les moyens d'enseignement ne s'usent que si l'on s'en sert (2) digg:A Lille 3, les moyens d'enseignement ne s'usent que si l'on s'en sert (2) spurl:A Lille 3, les moyens d'enseignement ne s'usent que si l'on s'en sert (2) wists:A Lille 3, les moyens d'enseignement ne s'usent que si l'on s'en sert (2) simpy:A Lille 3, les moyens d'enseignement ne s'usent que si l'on s'en sert (2) newsvine:A Lille 3, les moyens d'enseignement ne s'usent que si l'on s'en sert (2) blinklist:A Lille 3, les moyens d'enseignement ne s'usent que si l'on s'en sert (2) furl:A Lille 3, les moyens d'enseignement ne s'usent que si l'on s'en sert (2) reddit:A Lille 3, les moyens d'enseignement ne s'usent que si l'on s'en sert (2) fark:A Lille 3, les moyens d'enseignement ne s'usent que si l'on s'en sert (2) blogmarks:A Lille 3, les moyens d'enseignement ne s'usent que si l'on s'en sert (2) Y!:A Lille 3, les moyens d'enseignement ne s'usent que si l'on s'en sert (2) smarking:A Lille 3, les moyens d'enseignement ne s'usent que si l'on s'en sert (2) magnolia:A Lille 3, les moyens d'enseignement ne s'usent que si l'on s'en sert (2) segnalo:A Lille 3, les moyens d'enseignement ne s'usent que si l'on s'en sert (2) gifttagging:A Lille 3, les moyens d'enseignement ne s'usent que si l'on s'en sert (2)


Qui veut un scooter électrique à moitié prix (n°2) 5 juillet 2007

Par Thierry Klein dans : Scooters électriques.
Lu 15 635 fois | comments closed

Allez, je commence à répondre aux meilleures questions, sachant qu’Alexis et François remportent la palme.

1) Le SAV en cas de panne (Alexis)

Oui, Alexis, tu as raison, c’est bien LE problème avec les scooters, qu’ils soient électriques ou pas, c’est qu’ils tombent en panne souvent (un peu moins souvent dans le cas de l’électrique car pas de liquide ni de gaz qui circule, et des moteurs « sans charbon », plus fiables).

Les directions que je regarde:

a) Réseau traditionnel: le scooter ou le vélo électrique sont des mécaniques simples. N’importe quel réparateur peut entretenir ce type de matériel s’il a un endroit où commander les pièces détachées. C’est la solution « de bon sens » mais qui peut être relativement longue à monter, puisqu’il faut aller voir des dizaines de réparateurs – ou alors dealer avec un réseau.

b) SAV type « informatique »: Et oui, on peut faire le SAV des scooters comme le fait Sony pour les ordinateurs. Si le scooter a un problème, on t’envoie un transporteur qui le ramène au dépôt pour réparation, ce qui fait qu’on peut traiter l’ensemble des problèmes de façon centralisée, rapide et relativement peu coûteuse (environ 50 € de transport, mais on gagne sur les frais de réparation). L’avantage, c’est la simplicité à monter, pour le vendeur et ce système permet d’être opérationnel dès le début des opérations.

c) Réseau collaboratif 2.0: Je cherche à créer une entreprise altruiste et j’aimerais bien, après tout, que les clients et les prestataires de service collaborent. On peut imaginer aussi un réseau d’entraide géographique (avec Mashup et cartes Google), qui permet à tous les utilisateurs de trouver un autre utilisateur compétent près de chez eux et de le contacter en cas de problème… les services peuvent être gratuits (simple entraide) ou payants (réseau de professionnels et de particliers fonctionnant par exemple avec des chèques-emploi ?).

Imagine: tu tombes en panne, tu prends ton GSM (avec Google Phone et Google Maps dessus, et tu tombes direct sur l’étudiant/mécano le plus proche qui te dépanne pour 15 € ! – en plus, si ça se trouve, ce sera UNE étudiante…).

A mon avis, c’est la formule du futur, si ça marche, c’est l’explosion – oui mais voilà, est-ce que ça va marcher ?

Bref, on commencera avec la solution b – sauf à Lille et à Paris puisqu’il y aura un magasin. Progressivement, on créera la solution a, mais ce qui m’intéresse le plus, c’est c !

2) Ahem, ça se recharge comment (François)

Justement, un des trucs qui m’a fait déclencher, c’est qu’on ne recharge pas avec un câble de plusieurs mètres – le câble électrique enlève pas mal d’intérêt au système vu que dans les villes il n’y a pratiquement pas de borne de recharge.

Les scooters et les vélos dont je parle fonctionnent avec une batterie amovible, très propre, très pratique et légère (de 1 à 4 kg). On la remonte chez soi le soir, on la branche sur le courant, on repart le matin. Ca coûte environ 7 cts d’euros et l’autonomie est de 50 km. La batterie dure un an.

Merci aussi à Olivier pour m’avoir donné les coordonnées d’Adrien, avec qui j’ai longuement parlé aujourd’hui et que je vais voir prochainement sur Paris.

J’en suis à une quinzaine d’intentions de commande, il me reste environ un quinzaine de places dans mon container…

J’essaie de rassembler les commentaires sur mon billet initial, je les ferme donc sur celui-ci, mais n’hésitez pas… Toutes les remarques sont bienvenues.

Tous les billets sur les scooters électriques

Qui veut un scooter électrique à moitié prix ? (comment j’ai trouvé des scooters électriques en Chine,)

Qui veut un scooter électrique à moitié prix (n°2) (le SAV, la recharge des batteries)

Qui veut un scooter électrique à moitié prix (n°3) (l’autonomie, la sécurité, les batteries, 10 raisons pour ne rien faire)

Quel est votre modèle de scooter préféré (n°4) ? (un premier catalogue avec photos et prix)

Le point sur la législation concernant les 2 roues électriques (n°5) ? (et les conséquences sur le choix du scooter)

 

 

Billets associés :
del.icio.us:Qui veut un scooter électrique à moitié prix (n°2) digg:Qui veut un scooter électrique à moitié prix (n°2) spurl:Qui veut un scooter électrique à moitié prix (n°2) wists:Qui veut un scooter électrique à moitié prix (n°2) simpy:Qui veut un scooter électrique à moitié prix (n°2) newsvine:Qui veut un scooter électrique à moitié prix (n°2) blinklist:Qui veut un scooter électrique à moitié prix (n°2) furl:Qui veut un scooter électrique à moitié prix (n°2) reddit:Qui veut un scooter électrique à moitié prix (n°2) fark:Qui veut un scooter électrique à moitié prix (n°2) blogmarks:Qui veut un scooter électrique à moitié prix (n°2) Y!:Qui veut un scooter électrique à moitié prix (n°2) smarking:Qui veut un scooter électrique à moitié prix (n°2) magnolia:Qui veut un scooter électrique à moitié prix (n°2) segnalo:Qui veut un scooter électrique à moitié prix (n°2) gifttagging:Qui veut un scooter électrique à moitié prix (n°2)


Référencement sur Technorati de mon blog

Par Thierry Klein dans : General.
Lu 3 853 fois | ajouter un commentaire

Après 2 ans… Honte à moi !
Technorati Profile

Billets associés :
del.icio.us:Référencement sur Technorati de mon blog digg:Référencement sur Technorati de mon blog spurl:Référencement sur Technorati de mon blog wists:Référencement sur Technorati de mon blog simpy:Référencement sur Technorati de mon blog newsvine:Référencement sur Technorati de mon blog blinklist:Référencement sur Technorati de mon blog furl:Référencement sur Technorati de mon blog reddit:Référencement sur Technorati de mon blog fark:Référencement sur Technorati de mon blog blogmarks:Référencement sur Technorati de mon blog Y!:Référencement sur Technorati de mon blog smarking:Référencement sur Technorati de mon blog magnolia:Référencement sur Technorati de mon blog segnalo:Référencement sur Technorati de mon blog gifttagging:Référencement sur Technorati de mon blog


Qui veut un scooter électrique à moitié prix ? 4 juillet 2007

Par Thierry Klein dans : Scooters électriques.
Lu 137 888 fois | 504 commentaires

Lors de mon récent voyage en Chine, j’ai été surpris par le nombre de scooters électriques dans les grandes villes. Il y en a partout et ils remplacent, progressivement les vélos et les scooters à essence. Plusieurs raisons à ça, mais la première est le coût (le prix de revient au km est complètement ridicule) et le côté pratique (l’autonomie est de 50 km environ, c’est largement suffisant pour 90% des usages urbains).

Le plus surprenant, c’est l’absence de bruit. Un scooter (ou un vélo électrique) est complètement silencieux, c’est vraiment très agréable. Et bien sûr, ça ne pollue pas. C’est variment un produit très sympa.

Du coup, en Chine, j’ai visité une usine de scooters électriques (1) et j’ai pris quelques contacts vraiment très intéressants. En rentrant au pays, j’ai regardé ce qui se faisait en termes de scooters électriques, la qualité, les prix, etc… Je passe sur les détails, je ne veux pas trop en dire dans le cadre de ce premier billet, mais je pense qu’il y a pas mal de choses à faire – euphémisme.

Le secteur qui va se développer, c’est sûr. Je parie que dans 3 ans, il se vendra autant de scooters électriques que de scooters à essence.

Je vais tester le concept et différentes méthodes de commercialisation (Internet, réseau…).

Dans un premier temps (cet été), je vais faire venir un trentaine de scooters/vélo électriques (homologués) pour avoir des retours d’utilisateurs.

Je vendrai ces scooters pratiquement à prix coûtant (en rajoutant mes frais liés au transport, dédouanement…), ce qui veut dire à peu près la moitié, voir le tiers, de ce que vous pouvez trouver en France dans une boutique (les prix varieront entre 400 EUR et 900 EUR, en fonction des modèles). En contrepartie, j’attendrai un retour des utilisateurs (qualités, défauts, etc…).

Si vous êtes intéressé(e) par un scooter, faites-moi signe dès maintenant.

Si le business progresse et devient une activité "réelle"’, je créerai une entreprise sous le format altruiste pour le développer, c’est-à-dire que dès la création, une partie du capital appartiendra à une organisation humanitaire. Un produit écolo, un entreprise altruiste, un marché d’avenir, putain, j’espère que ça sert à quelque chose que Thierry, il se décarcasse !

Je cherche aussi, dès à présent, des compétences pour m’aider à développer ce business. Si vous vous y connaissez – ou pas, si c’est un business qui vous tente… contactez-moi.

 

 

 

Tous les billets sur les scooters électriques

Qui veut un scooter électrique à moitié prix ? (comment j’ai trouvé des scooters électriques en Chine,)

Qui veut un scooter électrique à moitié prix (n°2) (le SAV, la recharge des batteries)

Qui veut un scooter électrique à moitié prix (n°3) (l’autonomie, la sécurité, les batteries, 10 raisons pour ne rien faire)

Quel est votre modèle de scooter préféré (n°4) ? (un premier catalogue avec photos et prix)

Le point sur la législation concernant les 2 roues électriques (n°5) ? (et les conséquences sur le choix du scooter)

Ajout 7 mai 2008: Scooters et vélos électriques: Mise à jour finale du catalogue (n°8) ? (et les conséquences sur le choix du scooter)

 

 

 

 

 

 

(1) Le sujet est devenu assez sensible au sein de la délégation française… ce dont Jean-Michel a parlé ici.

(2) Questions bienvenues en commentaires… Qu’est-ce qui vous tente dans un scooter électrique ? Qu’est-ce qui vous effraie ? Quelles questions vous posez-vous ?

Billets associés :
del.icio.us:Qui veut un scooter électrique à moitié prix ? digg:Qui veut un scooter électrique à moitié prix ? spurl:Qui veut un scooter électrique à moitié prix ? wists:Qui veut un scooter électrique à moitié prix ? simpy:Qui veut un scooter électrique à moitié prix ? newsvine:Qui veut un scooter électrique à moitié prix ? blinklist:Qui veut un scooter électrique à moitié prix ? furl:Qui veut un scooter électrique à moitié prix ? reddit:Qui veut un scooter électrique à moitié prix ? fark:Qui veut un scooter électrique à moitié prix ? blogmarks:Qui veut un scooter électrique à moitié prix ? Y!:Qui veut un scooter électrique à moitié prix ? smarking:Qui veut un scooter électrique à moitié prix ? magnolia:Qui veut un scooter électrique à moitié prix ? segnalo:Qui veut un scooter électrique à moitié prix ? gifttagging:Qui veut un scooter électrique à moitié prix ?


Un hamster tout feu tout flamme. 2 juillet 2007

Par Thierry Klein dans : Pour rire ....
Lu 70 753 fois | 15 commentaires

Eric et Andrew Kiki (sic !) filaient le parfait amour, quand Eric a décidé d’introduire un hamster dans l’anus de Kiki… Oui, oui, je sais, classique tout ça. Sauf qu’Eric a ensuite allumé le hamster, ce qui l’a mis sur or-bite.

Je vous laisse écouter la suite.

 

” Après coup, craquer l’allumette a été ma grosse erreur. Mais j’essayais seulement de récupérer le hamster. ” a raconté Eric Tomaszewski aux docteurs stupéfiés du Service des Grands Brûlés de l’hôpital de Salt Lake City. Tomaszewski et son partenaire homosexuel Andrew Kiki Farnum ont été admis pour un traitement d’urgence après qu’une sodomie eut sérieusement mal tourné.

” J’ai poussé un tube en carton dans son rectum et glissé Raggot, notre hamster, à l’intérieur “, a-t-il expliqué. ” Comme d’habitude, Kiki a crié “Armageddon! ” pour indiquer qu’il en avait assez.

J’ai essayé de récupérer Raggot mais il ne sortait pas, j’ai donc regardé dans le tube et craqué une allumette, pensant que la lumière pouvait l’attirer “.

A une conférence de presse, un porte-parole de l’hôpital a décrit ce qui s’est passé ensuite: L’allumette a enflammé une poche de gaz intestinal et une flamme a jailli du tube, enflammant les cheveux de M. Tomaszewski et brûlant sévèrement sa figure. Elle a aussi mis le feu au pelage du hamster, qui, à son tour, a enflammé une poche plus grande de gaz plus loin dans l’intestin, propulsant le rongeur comme un boulet de canon.

Tomaszewski a été brûlé au deuxième degré et a eu le nez cassé par l’impact avec le hamster, tandis que Farnum a été brûlé au premier et au deuxième degré à l’anus et sur la partie inférieure de son intestin.

Source: Los Angeles Times et AFP, via Arkius

(Est-ce mon billet le plus vulgaire ? Qu’en pensez-vous ?)

Billets associés :
del.icio.us:Un hamster tout feu tout flamme. digg:Un hamster tout feu tout flamme. spurl:Un hamster tout feu tout flamme. wists:Un hamster tout feu tout flamme. simpy:Un hamster tout feu tout flamme. newsvine:Un hamster tout feu tout flamme. blinklist:Un hamster tout feu tout flamme. furl:Un hamster tout feu tout flamme. reddit:Un hamster tout feu tout flamme. fark:Un hamster tout feu tout flamme. blogmarks:Un hamster tout feu tout flamme. Y!:Un hamster tout feu tout flamme. smarking:Un hamster tout feu tout flamme. magnolia:Un hamster tout feu tout flamme. segnalo:Un hamster tout feu tout flamme. gifttagging:Un hamster tout feu tout flamme.


La retraite de Guy Roux, la liberté, la justice 1 juillet 2007

Par Thierry Klein dans : Politique.
Lu 3 916 fois | 2 commentaires

Il suffit d’écouter le silence assourdissant de la gauche face au come-back mélodramatique de Guy Roux pour comprendre à quel point la droite a gagné la bataille idéologique.

Que Guy Roux ait les compétences pour être entraîneur, quel que soit son âge, nul ne le conteste.

Mais si l’heure de la retraite n’était plus fixée par la loi, nul doute que des des milliers de personnes, moins favorisées par la vie que Guy Roux, seraient progressivement contraintes de travailler beaucoup plus longtemps pour avoir un revenu. Nul doute que le montant des retraites baisserait progressivement, le montant de la retraite devenant pour la plupart un simple revenu de complément – ce qui arrangerait d’ailleurs bien l’état.

La liberté absolue du travail est incompatible avec la justice sociale – c’est à la gauche de le faire sentir.

Billets associés :
del.icio.us:La retraite de Guy Roux, la liberté, la justice digg:La retraite de Guy Roux, la liberté, la justice spurl:La retraite de Guy Roux, la liberté, la justice wists:La retraite de Guy Roux, la liberté, la justice simpy:La retraite de Guy Roux, la liberté, la justice newsvine:La retraite de Guy Roux, la liberté, la justice blinklist:La retraite de Guy Roux, la liberté, la justice furl:La retraite de Guy Roux, la liberté, la justice reddit:La retraite de Guy Roux, la liberté, la justice fark:La retraite de Guy Roux, la liberté, la justice blogmarks:La retraite de Guy Roux, la liberté, la justice Y!:La retraite de Guy Roux, la liberté, la justice smarking:La retraite de Guy Roux, la liberté, la justice magnolia:La retraite de Guy Roux, la liberté, la justice segnalo:La retraite de Guy Roux, la liberté, la justice gifttagging:La retraite de Guy Roux, la liberté, la justice


Le connard et la salope 29 juin 2007

Par Thierry Klein dans : Politique.
Lu 7 594 fois | 1 commentaire

Haro général sur Devedjian, qui a eu la brillante idée de traiter Comparini de salope.

Seul Jacques Attali déplore, dans son blog, que « nous vivions sous le règne de la transparence absolue » – mais il ne faut rien exagérer quand même, regardez bien les images, la caméra est à 1 m maximum de Devedjian… Si le cameraman avance encore, il lui crève un oeil.

Jacques Attali remarque en outre que Devedjian a le droit de penser ce qu’il veut de qui il veut… J’aurais bien aimé qu’il affiche la même tolérance vis-à-vis de Raymond Barre.

Ensuite, il y a un festival de déclarations hypocrites ou humoristiques, c’est selon.

D’abord Devedjian a pondu un communiqué disant qu’il « regrettait ses propos » – ce qu’on veut bien croire vu le bordel que ça a déclenché. Mais il est loin de les avoir démentis. Au contraire, il a ajouté qu’il n’était pas machiste, car il aurait « employé le même terme s’il s’était agi d’un homme » ! Autrement dit, il s’est défendu sur la forme plus que sur le fond.

Ensuite Sarkozy a réagi de façon (évidemment) admirable, en déclarant que ce n’était « pas une façon de parler aux femmes, ni à qui que ce soit d’autre ! ». Rachida Dati est aussi brillamment montée au créneau: « Il est intolérable qu’on puisse qualifier ainsi une femme ». Tous deux ont évidemment enfoncé les boules Quies bien au fond des oreilles, jusqu’au cerveau, quand on leur a demandé si Devedjian devait éventuellement subir des sanctions: ils n’ont pas répondu.

Fillion est lui aussi resté sur la forme: « il ne faut pas insulter les gens, et encore moins les élus » (notez le déplacement de « femmes » vers « élus », ce qui évite de parler du vrai problème et atténue la supposée faute de Devedjian, d’autant plus qu’évidemment, sil y a des gens qu’en France on insulte assez souvent, ce sont bien les élus).

De même pour Roselyne Bachelot, qui juge l’expression « inqualifiable, d’autant plus que cela s’adresse à un adversaire politique ».

(Autrement dit, s’il avait traité de salope sa meilleure amie, ce qui a quand même peu de chances d’arriver, cela aurait été plus tolérable ?).

Les deux seuls grands principes qui tiennent derière tout ce battage médiatique:

– le sexisme: si Devedjian avait traité Montebourg de « connard », il ne se serait absolument rien passé. Les sexistes, ce sont ceux qui s’en prennent à Devedjian sous prétexte qu’il a insulté une femme.

– l’hypocrisie: si la scène n’avait pas été filmée, ce qui la rend irréfutable, il ne se serait rien passé. On peut lire toutes les semaines ce genre de choses dans le Canard Enchaîné, et ça ne gêne personne, d’abord parce que ‘salope » est une expression très employée, ensuite parce que tant que ce n’est pas enregistré, ça peut être démenti.

Quand je vois ça, j’ai tendance à trouver, contrairement à Jacques Attali, que la transparence a des côtés assez sympathiques.

Hypocrites aussi les excuses de Devedjian, les condamnations venant de son bord et évidemment les demandes d’excuses publiques de Comparini.

Même l’expression initiale de « salope » dans la bouche de Devedjian n’est pas dénuée d’hypocrisie. Devedjian s’adresse à un député qu’il rencontre pour la première fois de sa vie et dont on lui précise qu’il vient de battre Comparini… Il ressent le besoin de plaire à son interlocuteur, de s’en faire un super pote – réflexe bien politique – et donc glisse le fameux « Cette salope ! », censé créer une connivence de mâle. Plutôt que l’insulte machiste, il y a surtout chez Devedjian la volonté presque pathétique de paraître sympathique.

Au fond, Devedjian est sans doute l’archétype de ce qu’on appelle communément un gros con.

Quand même, au final, elle aura bien niqué le connard, la salope !

Billets associés :
del.icio.us:Le connard et la salope digg:Le connard et la salope spurl:Le connard et la salope wists:Le connard et la salope simpy:Le connard et la salope newsvine:Le connard et la salope blinklist:Le connard et la salope furl:Le connard et la salope reddit:Le connard et la salope fark:Le connard et la salope blogmarks:Le connard et la salope Y!:Le connard et la salope smarking:Le connard et la salope magnolia:Le connard et la salope segnalo:Le connard et la salope gifttagging:Le connard et la salope


Les blogs et les TPE 26 juin 2007

Par Thierry Klein dans : Blogs et journalisme.
Lu 4 239 fois | 5 commentaires

Merci à Eric de m’avoir invité pour la dernière conférence Blog En Nord sur les Blogs et les TPE, qui aura lieu chez Digiport (Lille). Si vous voulez m’entendre pérorer sur le sujet, c’est de 14h à 17h, cet après-midi.

Billets associés :
del.icio.us:Les blogs et les TPE digg:Les blogs et les TPE spurl:Les blogs et les TPE wists:Les blogs et les TPE simpy:Les blogs et les TPE newsvine:Les blogs et les TPE blinklist:Les blogs et les TPE furl:Les blogs et les TPE reddit:Les blogs et les TPE fark:Les blogs et les TPE blogmarks:Les blogs et les TPE Y!:Les blogs et les TPE smarking:Les blogs et les TPE magnolia:Les blogs et les TPE segnalo:Les blogs et les TPE gifttagging:Les blogs et les TPE