jump to navigation

Racines du Ciel, Vélos et scooters électriques, comment s’inscrire ? 9 septembre 2008

Par Thierry Klein dans : Racines du Ciel,Scooters électriques.
Lu 4 921 fois | 6 commentaires

Comme vous le savez, vélos et scooters électriques sont arrivés. Le lancement des Racines du Ciel (c’est le nom que j’ai donné à l’entreprise) aura officiellement lieu le 26 septembre à Bachy (en banlieue de Lille) à partir de 16 h.

Les détails dans mon précédent billet.

Vous pouvez devez vous inscrire en ligne à l’événement. Voir ci-dessous.

Comment s’inscrire en ligne ?

  • S’inscrire à l’événement sur Facebook (pour les membres Facebook)
  • Pour tous les autres, s’inscrire en ligne ici ou, s’il n’y a plus de place,
  • Laissez juste un commentaire sur ce billet si vous avez des problèmes à vous inscrire en ligne.

.

Billets associés :
del.icio.us:Racines du Ciel, Vélos et scooters électriques, comment s'inscrire ? digg:Racines du Ciel, Vélos et scooters électriques, comment s'inscrire ? spurl:Racines du Ciel, Vélos et scooters électriques, comment s'inscrire ? wists:Racines du Ciel, Vélos et scooters électriques, comment s'inscrire ? simpy:Racines du Ciel, Vélos et scooters électriques, comment s'inscrire ? newsvine:Racines du Ciel, Vélos et scooters électriques, comment s'inscrire ? blinklist:Racines du Ciel, Vélos et scooters électriques, comment s'inscrire ? furl:Racines du Ciel, Vélos et scooters électriques, comment s'inscrire ? reddit:Racines du Ciel, Vélos et scooters électriques, comment s'inscrire ? fark:Racines du Ciel, Vélos et scooters électriques, comment s'inscrire ? blogmarks:Racines du Ciel, Vélos et scooters électriques, comment s'inscrire ? Y!:Racines du Ciel, Vélos et scooters électriques, comment s'inscrire ? smarking:Racines du Ciel, Vélos et scooters électriques, comment s'inscrire ? magnolia:Racines du Ciel, Vélos et scooters électriques, comment s'inscrire ? segnalo:Racines du Ciel, Vélos et scooters électriques, comment s'inscrire ? gifttagging:Racines du Ciel, Vélos et scooters électriques, comment s'inscrire ?


Vélos et scooters électriques – et capital altruiste : lancement le 26 septembre à Bachy 8 septembre 2008

Par Thierry Klein dans : Racines du Ciel,Scooters électriques.
Lu 11 240 fois | 24 commentaires

Comme vous le savez, vélos et scooters électriques sont arrivés. Le lancement des Racines du Ciel (c’est le nom que j’ai donné à l’entreprise) aura officiellement lieu le 26 septembre à Bachy (en banlieue de Lille) à partir de 16 h. Il reste une soixantaine de vélos et de scooters disponibles (les 40 autres sont réservés à de futurs partenaires de l’entreprise).

Vous pourrez vous inscrire en ligne à l’événement. Je vous dirai comment dans un prochain billet – mais d’ores et déjà, réservez la date. Voir ci-dessous.

Comment s’inscrire en ligne ?

.

J’essaie de répondre ci-dessous aux principales questions.

Quels sont les prix ?

J’ai mis à jour les prix ci-dessous. Il y a encore des inconnues donc les prix indiqués ne sont pas un engagement (mais je ferai mon possible pour ne pas les faire varier à la hausse). S’il y a des bénéfices, ils seront reversés à l’Association « Capital Altruiste ».

Quelles sont les garanties ?

Cf ce que j’avais posté le 10 juillet: Je fais venir un premier container “test” et les “early adopters” sont prévenus: le premier arrivage sera à prix coûtant mais il est aussi à leurs risques et périls.

Donc considérez qu’il n’y a pas de garantie et donc les risques suivants:

  • Certains modèles ne seront pas supportés dans le futur (en fonction des retours utilisateurs).
  • J’ai commandé des pièces détachées, mais en quantité limitée
  • La société « Les Racines du Ciel » est en cours de constitution et ne sera pas en mesure d’apporter une aide professionnelle avant quelques semaines ou mois.
  • Pour toutes ces raisons, je vous demande de vous arrêter de faire attention: j’ai essayé de sélectionner du bon matériel, les premiers tests sont d’ailleurs très positifs et vous pourrez tout essayer sur place MAIS il faut être prêt à assumer la maintenance et à mettre éventuellement les mains « dans le cambouis » (même si, en l’espèce, moins de cambouis qu’ailleurs because c’est de l’électrique).

Donc j’y mettrai évidemment beaucoup de bonne volonté, mais pas de garantie au sens « professionnel » du terme… La garantie commencera au container n°2 !

Ai-je le droit de rouler ou pas sur route avec le matériel proposé ?

Tous les scooters sont homologués avec un numéro CEE. Ce qui veut dire qu’on peut rouler sur route avec eux (après la délivrance d’une carte grise par la préfecture).

Les vélos sont sur le papier conformes à la législation française (construction du vélo, le moteur stoppe si on arrête de pédaler, le moteur stoppe si on atteint 25 km/h). Mais les modèles sont importés en Europe pour la première fois et ne sont donc pas encore homologués. Nous ferons homologuer les modèles qui ont le plus de succès mais en attendant le certificat, ces modèles ne sont théoriquement autorisés à circuler que sur voie privée – et ils seront vendus comme tels.

Scooters électriques

1. Modèle homologué CEE (catégorie L1e)

Puissance : 1500 W

Autonomie: 60 km

Vitesse max: 54 km/h

Batterie silicone (environ 500 recharges)

Poids: 88 kg

Frein avant disque, arrière tambour.

Prix de vente HT: 980 EUR

 

2. Modèle homologué CEE (catégorie L1e)

Puissance : 1500 W

Autonomie: 60 km

Vitesse max: 54 km/h

Batterie silicone (environ 500 recharges)

Poids: 114 kg

Frein avant disque, arrière tambour.

Prix de vente HT: 980 EUR

 

3. Modèle homologué CEE (catégorie L3e)

Puissance : 2000 W

Autonomie: 55 km

Vitesse max: 55 km/h

Frein avant disque, arrière tambour.

Prix de vente HT: 1 080 EUR

 

(Les modèles commandés sont gris et non pas bleus)

 

 

Vélos électriques

1

Poids (avec batteries et moteur): 29 kg

Moteur brushless (250 W)

Autonomie :35-40 km

Cadre aluminium

Roues: 26 pouces

Batterie: Lithium 36Vx10Ah
(plus de 1000 recharges)

Prix de vente HT: 480 EUR

(les modèles commandés sont gris aluminium)

 

2.

Poids (avec batteries et moteur): 26 kg

Moteur brushless (250 W)

Autonomie :35-40 km

Cadre aluminium

Roues: 26 pouces

Dérailleur interne Shimano 3 vitesses, cadre alu

Batterie: Lithium 36Vx10A
(plus de 1000 recharges)

Prix de vente HT: 560 EUR

(les modèles commandés sont gris aluminium)

 

3.

Poids (avec batteries et moteur): 24 kg

Moteur brushless (250 W)

Autonomie :35-40 km

Cadre aluminium

Roues: 26 pouces

Dérailleur Shimano 7 vitesses, cadre alu

Batterie: Lithium 36Vx10A
(plus de 1000 recharges)

Prix de vente HT: 560 EUR

 

4. Modèle VTT

Poids (avec batteries et moteur): 23 kg

Moteur brushless (180 W)

Autonomie :35-40 km (20 km en utilisation VTT)

Cadre aluminium

Freins à disque, suspension air

Roues: 26 pouces

Dérailleur Shimano 24 vitesses, cadre alu

Batterie: Lithium 24Vx10A
(plus de 1000 recharges)

 

Ajout 12 mai 2008: désolé, tous les modèles VTT sont réservés… Il n’y en avait que 8. Plus possible de se positionner.

 

Billets associés :
del.icio.us:Vélos et scooters électriques - et capital altruiste : lancement le 26 septembre à Bachy digg:Vélos et scooters électriques - et capital altruiste : lancement le 26 septembre à Bachy spurl:Vélos et scooters électriques - et capital altruiste : lancement le 26 septembre à Bachy wists:Vélos et scooters électriques - et capital altruiste : lancement le 26 septembre à Bachy simpy:Vélos et scooters électriques - et capital altruiste : lancement le 26 septembre à Bachy newsvine:Vélos et scooters électriques - et capital altruiste : lancement le 26 septembre à Bachy blinklist:Vélos et scooters électriques - et capital altruiste : lancement le 26 septembre à Bachy furl:Vélos et scooters électriques - et capital altruiste : lancement le 26 septembre à Bachy reddit:Vélos et scooters électriques - et capital altruiste : lancement le 26 septembre à Bachy fark:Vélos et scooters électriques - et capital altruiste : lancement le 26 septembre à Bachy blogmarks:Vélos et scooters électriques - et capital altruiste : lancement le 26 septembre à Bachy Y!:Vélos et scooters électriques - et capital altruiste : lancement le 26 septembre à Bachy smarking:Vélos et scooters électriques - et capital altruiste : lancement le 26 septembre à Bachy magnolia:Vélos et scooters électriques - et capital altruiste : lancement le 26 septembre à Bachy segnalo:Vélos et scooters électriques - et capital altruiste : lancement le 26 septembre à Bachy gifttagging:Vélos et scooters électriques - et capital altruiste : lancement le 26 septembre à Bachy


Docteur House: la plus grande série audiovisuelle de tous les temps 2 septembre 2008

Par Thierry Klein dans : Critiques,Dr House,Littérature.
Lu 5 629 fois | 5 commentaires

Billet suivant sur Dr House: « Elémentaire, mon cher Wilson »


Je vais vous tanner avec écrire plusieurs billets sur Dr House, même si je ne suis au fond qu’un néophyte. Je suis tombé par hasard sur un épisode diffusé sur TF1 fin juin. Depuis, j’ai visionné toute la première saison et le début de la deuxième.

D’autres billets parlent de télévision dans ce blog; en général ce sont des billets « de société » et la télévision ne m’intéresse que parce qu’elle nous apprend quelque chose d’autre (sur la médiocrité de la société, du spectateur, la mienne propre, que sais-je encore…).

Mais Dr House est une série vraiment extraordinaire, pour moi la plus grande série TV de tous les temps et la seule, depuis que la télévision existe, qui puisse réellement prétendre au statut d’oeuvre d’art majeure. J’essaierai d’éviter au maximum les superlatifs dans les billets qui suivront, mais oui, quand je parle d’oeuvre d’art, je pense plus à Crime et Châtiment qu’aux Envahisseurs.

Docteur House va devenir un classique et si vous avez aujourd’hui l’immense privilège d’être les premiers à vous taper un article intello sur le sujet, vos descendants devraient, dans 50 ou 60 ans, l’avoir au programme de Première et en découvrir les arcanes dans le Lagarde et Michard (version revue et corrigée n° 56 457). Entre temps, les critiques, les Cahiers du Cinéma, les psychanalystes seront passés par là et auront plus ou moins bien développé ce que vous trouverez dans les billets qui suivront.

J’imagine que ce genre d’affirmations va générer pas mal de commentaires. Certains seront indignés que je puisse accorder autant de crédit à une œuvre aussi grossière (mais pas plus grossière que du Rabelais, après tout !). J’y répondrai plus tard.

D’autres vont me reprocher de donner un caractère universel à une opinion personnelle subjective (« Qu’il aime Dr House, soit ! Mais de quel droit en fait-il un classique ? Son opinion est toute subjective ! On est en démocratie nom de nom et j’ai le droit, moi, spectateur partial, de préférer Colombo, Amicalement Votre ou même Amour, Gloire et Beauté ! »). A ceux-ci, je voudrais répondre tout de suite que mon affirmation n’est pas qu’une opinion. Elle a un côté objectif.

Quand j’étais justement en Première, je cherchais laborieusement, parfois désespérément à comprendre ce qui, derrière le discours du professeur, faisait la beauté d’une œuvre littéraire. Le fait qu’on puisse analyser une œuvre, son style, trouver des correspondances, des idées, etc… montre qu’elle a une certaine tenue, mais ne prouve jamais sa beauté intrinsèque.

Prouver le caractère artistique, a fortiori la grandeur d’une œuvre est une gageure. Pour ce qui est de la raison pure et dure, c’est donc l’inculte qui rafle la mise. Le professeur ne peut que faire étudier, fournir des analyses, quelques clés pour, finalement, espérer que le cœur, qui est un mélange de rationalité et de beauté, finisse par comprendre.

L’objectif des billets qui suivront n’est donc pas de vous prouver mes thèses. Je ne peux pas le faire, pas plus que personne ne peut vous montrer par a + b la beauté du Misanthrope, de Phèdre ou de Crime et Châtiment. Je ne peux que vous livrer un début d’analyse, quelques éléments qui vous montreront que le sentiment que j’ai que Dr House est une œuvre majeure n’est pas totalement sans fondement.

Puis vous vous ferez votre opinion.

Billets associés :
del.icio.us:Docteur House: la plus grande série audiovisuelle de tous les temps digg:Docteur House: la plus grande série audiovisuelle de tous les temps spurl:Docteur House: la plus grande série audiovisuelle de tous les temps wists:Docteur House: la plus grande série audiovisuelle de tous les temps simpy:Docteur House: la plus grande série audiovisuelle de tous les temps newsvine:Docteur House: la plus grande série audiovisuelle de tous les temps blinklist:Docteur House: la plus grande série audiovisuelle de tous les temps furl:Docteur House: la plus grande série audiovisuelle de tous les temps reddit:Docteur House: la plus grande série audiovisuelle de tous les temps fark:Docteur House: la plus grande série audiovisuelle de tous les temps blogmarks:Docteur House: la plus grande série audiovisuelle de tous les temps Y!:Docteur House: la plus grande série audiovisuelle de tous les temps smarking:Docteur House: la plus grande série audiovisuelle de tous les temps magnolia:Docteur House: la plus grande série audiovisuelle de tous les temps segnalo:Docteur House: la plus grande série audiovisuelle de tous les temps gifttagging:Docteur House: la plus grande série audiovisuelle de tous les temps


Merci à Eric…

Par Thierry Klein dans : Humeur.
Lu 3 438 fois | 3 commentaires

de m’avoir choisi comme blog de référence parmi les 5 blogs de son blogday (au fait, c’est quoi, le blogday ?). J’essaierai de rester sobre et bref mais ceux qui me connaissent savent bien que j’en suis aussi fier qu’un paon.

Eric ajoute que « Thierry Klein n’est pas assez connu ». Je ne peux que le féliciter pour sa lucidité. Ceux qui m’aiment peuvent cependant m’envoyer un chèque un message d’encouragement ou me laisser un commentaire.

Billets associés :
del.icio.us:Merci à Eric... digg:Merci à Eric... spurl:Merci à Eric... wists:Merci à Eric... simpy:Merci à Eric... newsvine:Merci à Eric... blinklist:Merci à Eric... furl:Merci à Eric... reddit:Merci à Eric... fark:Merci à Eric... blogmarks:Merci à Eric... Y!:Merci à Eric... smarking:Merci à Eric... magnolia:Merci à Eric... segnalo:Merci à Eric... gifttagging:Merci à Eric...


L’éolien victime du nucléaire 1 septembre 2008

Par Thierry Klein dans : Politique.
Lu 4 298 fois | 2 commentaires

Alors que dans le monde entier, l’éolien progresse et qu’il devient capable, à la différence du solaire, de fournir des puissances très importantes, de l’ordre d’une demi-tranche de centrale nucléaire, il est victime en France du lobby du nucléaire (voir le Monde d’aujourd’hui)

Qu’est-ce qu’un lobby ? Vous le comprendrez en vous demandant pourquoi et comment cette information essentielle (« Les éoliennes pourraient menacer certaines chauves-souris ») a été relayée, comme par hasard, par l’ensemble de la presse française (y compris Le Monde, Le Moniteur) la semaine dernière. A qui profite-t-elle ? Pourquoi a-t-elle été massivement diffusée sans aucun avertissement ?

(J’avais déjà failli écrire un billet là-dessus la semaine dernière. Voilà, ça y est !)

Billets associés :
del.icio.us:L'éolien victime du nucléaire digg:L'éolien victime du nucléaire spurl:L'éolien victime du nucléaire wists:L'éolien victime du nucléaire simpy:L'éolien victime du nucléaire newsvine:L'éolien victime du nucléaire blinklist:L'éolien victime du nucléaire furl:L'éolien victime du nucléaire reddit:L'éolien victime du nucléaire fark:L'éolien victime du nucléaire blogmarks:L'éolien victime du nucléaire Y!:L'éolien victime du nucléaire smarking:L'éolien victime du nucléaire magnolia:L'éolien victime du nucléaire segnalo:L'éolien victime du nucléaire gifttagging:L'éolien victime du nucléaire


Le talent ne suffit pas. 29 août 2008

Par Thierry Klein dans : Humeur.
Lu 3 432 fois | 1 commentaire

L’année dernière, Joshua Bell, violoniste mondialement connu, s’est assis par terre dans le métro de Washington. Là, muni de son seul Stradivarius (d’une valeur de 3 millions d’euros !), il a joué pendant 45 mn du Bach et du Schubert.

Qui s’est arrêté pour l’écouter ? Presque personne. Des milliers de voyageurs pressés sont passés devant lui, en évitant évidemment de le regarder dans les yeux pour ne pas se sentir coupable de ne pas lui jeter une ou deux pièces jaunes.

Une exception notable : les enfants (jusqu’à 3 ans) sont les seuls à avoir donné l’impression qu’il se passait là quelque chose d’exceptionnel et ont à plusieurs reprises tenté de ramener leur mère vers le violoniste – avec une énorme fessée à la clé, en général !

Qu’est-ce que tout ça nous apprend ?

On peut évidemment penser que la réputation de Joshua Bell est totalement surfaite, un simple « coup marketing », ce qui fait que les voyageurs n’ont rien entendu d’exceptionnel et ne se sont pas arrêtés. Ce n’est très probablement pas le cas.

Ou alors les enfants sont plus intelligents que les adultes. Rien ne semble le montrer. Probablement les enfants ont-ils simplement moins la perception du contexte, ils n’ont pas de protection contre la nouveauté, les émotions et cela joue pour le meilleur (le violoniste) comme pour le pire (la perception de la publicité).

Le contexte a encore plus d’importance que le talent

Il faut évidemment du talent pour percer, mais il faut aussi bénéficier d’un contexte favorable, sans quoi personne ne va rien remarquer et le talent reste inaperçu.

Pour une société, cela veut dire vanter son produit, faire du marketing, de la communication, etc… Etre avant tout convaincue que son approche est la bonne. Cela peut prendre du temps, mais si vous ne faites pas tout ça, les gens passeront devant vous sans vous voir.

Suivre sa première impression

Si les petits enfants sont capables de suivre leur première impression, les adultes perdent généralement cette disposition – probablement une des conséquences d’un douloureux processus nommé « Education ».

Ceux qui arrivent à l’âge adulte en ayant réussi à conserver, même partiellement, de telles dispositions, ont un très grand avantage « compétitif » sur les autres. Artistes ou producteurs, ils sauront dénicher la perle rare avant tout le monde. Chefs d’entreprise, ils identifieront très tôt le bon produit, la bonne tendance – celle devant laquelle tout le monde passe sans même lever les yeux.

Dans les années 80, je passais fréquemment, Métro Châtelet Les Halles, devant une immigrée sri-lankaise qui avait une voix extraordinaire. Un passant la remarqua, lui fit faire un essai puis l’engagea. La chanteuse (Sirima) devint célèbre du jour au lendemain. Elle mourût malheureusement quelques années plus tard mais tout le monde se souvient du tube : « Là bas ».

Le passant s’appelait Jean-Jacques Goldman.

[display_podcast]

 

Billets associés :
del.icio.us:Le talent ne suffit pas. digg:Le talent ne suffit pas. spurl:Le talent ne suffit pas. wists:Le talent ne suffit pas. simpy:Le talent ne suffit pas. newsvine:Le talent ne suffit pas. blinklist:Le talent ne suffit pas. furl:Le talent ne suffit pas. reddit:Le talent ne suffit pas. fark:Le talent ne suffit pas. blogmarks:Le talent ne suffit pas. Y!:Le talent ne suffit pas. smarking:Le talent ne suffit pas. magnolia:Le talent ne suffit pas. segnalo:Le talent ne suffit pas. gifttagging:Le talent ne suffit pas.


Souvenirs de vacances 22 août 2008

Par Thierry Klein dans : Humeur.
Lu 4 611 fois | 8 commentaires

La France aux JO de Pékin: auparavant, on était les premiers dans les sports dont le monde entier se fout. Eh bien, on a réussi à perdre cette place pourtant peu enviée. Médailles d’or en tir à l’arc, BMX (!), tir aux pigeons, lutte gréco-romaine (catégorie anorexiques), escrime et je ne sais plus quoi… Vivement une nouvelle épreuve du style 10 000 m à cloche-pieds avec doigts dans le nez pour qu’on redevienne performant !

10 français tués avant hier, dans une embuscade dont le style rappelle les guerres coloniales de la fin du XIXéme siècle. L’Occident s’est enlisé en Afghanistan (comme l’Union Soviétique, mais pour des raisons complètement différentes et fort heureusement, avec des pertes humaines qui restent quand même beaucoup plus faibles). Aujourd’hui, tenir Kaboul ne gêne plus Al-Qaïda. L’erreur de l’Amérique est de s’être crue assez forte pour ouvrir deux fronts (Irak et Afghanistan). A la base de cette erreur, une tromperie, car le front Irakien n’était ni utile, ni lié au 11 Septembre.

La Russie en Georgie: c’est la première vraie guerre moderne du pétrole, sans doute le début d’une longue série et aussi, le grand retour d’une Russie autoritaire qui satellise ses voisins: un monde sans doute plus stable, mais moins libre.

Toujours à propos du pétrole: Le nombre de morts sur les routes aux USA est en baisse. Des radars sur les routes ? Un regain de civisme ? Rien de tout ça: simplement, le trafic routier baisse car l’essence est devenue trop chère. C’est la fin d’une époque.

Ah oui, j’ai aussi découvert Dr House… Je prépare plusieurs billets sur le sujet

Billets associés :
del.icio.us: Souvenirs de vacances digg: Souvenirs de vacances spurl: Souvenirs de vacances wists: Souvenirs de vacances simpy: Souvenirs de vacances newsvine: Souvenirs de vacances blinklist: Souvenirs de vacances furl: Souvenirs de vacances reddit: Souvenirs de vacances fark: Souvenirs de vacances blogmarks: Souvenirs de vacances Y!: Souvenirs de vacances smarking: Souvenirs de vacances magnolia: Souvenirs de vacances segnalo: Souvenirs de vacances gifttagging: Souvenirs de vacances


Les vélos et scooters électriques sont arrivés ! 12 août 2008

Par Thierry Klein dans : Entreprise altruiste,Racines du Ciel,Scooters électriques.
Lu 15 815 fois | 34 commentaires

Ca y est ! Les scooters et les vélos sont enfin arrivés ! Ca n’a l’air de rien, mais c’est après plus d’un an d’efforts pour obtenir ce premier container (au final, environ 60 deux-roues électriques). Les autres arrivages, si celui-ci est concluant, seront beaucoup plus fréquents.

Ca doit être la première fois que des véhicules de ce type sont entreposés dans une grange, à la campagne (merci Xavier !). On a juste eu le temps de décharger et de monter un premier vélo, le numéro « 0 » qui a l’air de fonctionner parfaitement.

C’est le vrai lancement des « Racines du Ciel », l’entreprise altruiste qui va commercialiser, puis concevoir des deux-roues électriques. Quelques photos pour commencer et je reviens vers vous tous avant la fin de la semaine…

Billets associés :
del.icio.us:Les vélos et scooters électriques sont arrivés ! digg:Les vélos et scooters électriques sont arrivés ! spurl:Les vélos et scooters électriques sont arrivés ! wists:Les vélos et scooters électriques sont arrivés ! simpy:Les vélos et scooters électriques sont arrivés ! newsvine:Les vélos et scooters électriques sont arrivés ! blinklist:Les vélos et scooters électriques sont arrivés ! furl:Les vélos et scooters électriques sont arrivés ! reddit:Les vélos et scooters électriques sont arrivés ! fark:Les vélos et scooters électriques sont arrivés ! blogmarks:Les vélos et scooters électriques sont arrivés ! Y!:Les vélos et scooters électriques sont arrivés ! smarking:Les vélos et scooters électriques sont arrivés ! magnolia:Les vélos et scooters électriques sont arrivés ! segnalo:Les vélos et scooters électriques sont arrivés ! gifttagging:Les vélos et scooters électriques sont arrivés !


Supercapitalism, by Bob Reich

Par Thierry Klein dans : Critiques,Entreprise altruiste.
Lu 5 178 fois | 5 commentaires


Let me tell you first that this book is truly the simplest, therefore the most brilliant, explanation of how capitalism has evolved over the last decades.

If I may allow a short criticism, I think the « analysis » part of the book is much more convincing than the « proposed solutions ». Bob Reich is probably perfectly aware of this.

Another point: Bob Reich rightly points to the abuses of lobbying but forgets to mention that lobbying in itself is just the tip of a huge advertising iceberg. Lobbying is just to politicians what advertising is to citizens. What he has felt as a politician, he does not realize it yet as a citizen.

Globalization is linked to the transformation of citizens into consumers and the force behind this is advertising – I don’t mean that advertising WANTS this. Unlike political propaganda, advertising has no real « will », good or evil. But cumulatively, it does however make the job. I believe an analysis of worldwide advertising/ communication budgets would easily show that there is a strong correlation between globalization and advertising.

This has consequences about democracy itself. Bob Reich writes that politicians don’t do the job because « true causes » are not on their agenda, due to lobbying. But citizens, so far, do not really want the job to be done either : they just behave as consumers.

Taking the right measures therefore implies some kind of elitist democracy: a democracy where knowledgeable, enlighted politicians act « for the best », partly against the will of their own electors who don’t understand the issues. (We are much more familiar with that kind of democracy in France than US citizens are, let me tell you however that it does not end up with the « right » decisions either, it ends up in state sclerosis !).

I think that the power of advertising in part comes from the fact that it creates immediate consumer needs, that are opposed to long term citizens – and worker – needs. (The need to buy a cheap plasma screen today conducts to closing your own factory, but only tomorrow, which makes it difficult to catch the link). Technology has also made advertising is also more and more pervasive (newspapers are less pervasive than radio, which is less pervasive than TV, which is less pervasive than Google sponsorized links, the latter being almost subliminally read when you surf on the Internet).

You can’t really fight the present situation and remain in democracy if you don’t limit the effects of advertising. You can think of creating spaces that would be « advertsing free » (TV channels like the BBC) or even, treat advertising like tobacco was treated and take 5 or 10% of all communication/advertising budgets to sponsor NGOs or « recognized altruistic organizations » so that they also can access to brains and act as counterweights.

Having read Bob Reich’s book in depth, I am fully conscious of the difficulty to recognize a « truly altruistic cause », but I also recognize this blog ticket is too long already and don’t want to bother you too much with practical details at this stage.

Billets associés :
del.icio.us:Supercapitalism, by Bob Reich digg:Supercapitalism, by Bob Reich spurl:Supercapitalism, by Bob Reich wists:Supercapitalism, by Bob Reich simpy:Supercapitalism, by Bob Reich newsvine:Supercapitalism, by Bob Reich blinklist:Supercapitalism, by Bob Reich furl:Supercapitalism, by Bob Reich reddit:Supercapitalism, by Bob Reich fark:Supercapitalism, by Bob Reich blogmarks:Supercapitalism, by Bob Reich Y!:Supercapitalism, by Bob Reich smarking:Supercapitalism, by Bob Reich magnolia:Supercapitalism, by Bob Reich segnalo:Supercapitalism, by Bob Reich gifttagging:Supercapitalism, by Bob Reich


Les Disparus 23 juillet 2008

Par Thierry Klein dans : Critiques.
Lu 5 861 fois | ajouter un commentaire

Les DisparusIl m’a fallu plusieurs jours avant de pouvoir écrire un billet sur ce livre. Et même aujourd’hui, je ne suis toujours pas capable d’en dire grand-chose si ce n’est – lisez-le ! Même si ça peut vous sembler long au début, même si certains passages vous semblent obscurs ou inutiles, même si les livres sur ce qui s’est passé pendant la deuxième guerre mondiale commencent, à juste titre, à vous lasser, lisez-le, lisez-le, lisez-le absolument, lisez-le jusqu’au bout !

Et aussi ceci: sur les 6000 juifs que comptaient la petite ville ukrainienne de Bolechow avant la guerre, 48 ont survécu (soit 0,8%). Le nom des camps où ils ont péri vous sera inconnu – il s’agissait de camps d’extermination « pure », pas de camps de travail comme Auschwitz et les déportés y étaient immédiatement gazés – pas de revenant, pas de témoignage. Ces camps, comme les autres camps de concentration, ont été inventés pour préserver le moral des SS – auparavant, les juifs étaient tués par balles près des fosses communes et l’encadrement allemand avait remarqué que le côté finalement presque « humain » de cette méthode, la proximité qui s’établit automatiquement entre victime et bourreau, rendait les pelotons de SS inutilisables (comme quoi on ne peut désespérer de rien, même des SS). Autre raison d’être des camps, il s’agissait d’offrir un beau cadeau d’anniversaire au Führer : une zone entière « débarrassée de tous ses juifs ».

L’auteur du livre, comme moi, est né dans les années 60. Il n’a jamais connu l’occupation allemande et n’a qu’un lien très éloigné avec les victimes, dont on ne parle pratiquement jamais au sein de sa propre famille. Arrivé à l’âge adulte, il est devenu historien et éprouve, comme je n’en doute pas des dizaines d’autres personnes de par le monde, le besoin de rechercher des traces de ses lointains cousins disparus. Derrière ces manifestations tardives d’intérêt, soixante ans après les faits, se cache peut-être la vraie, la grande victoire d’Hitler.

Billets associés :
del.icio.us:Les Disparus digg:Les Disparus spurl:Les Disparus wists:Les Disparus simpy:Les Disparus newsvine:Les Disparus blinklist:Les Disparus furl:Les Disparus reddit:Les Disparus fark:Les Disparus blogmarks:Les Disparus Y!:Les Disparus smarking:Les Disparus magnolia:Les Disparus segnalo:Les Disparus gifttagging:Les Disparus