jump to navigation

Une étude favorable au traitement par l’hydroxychloroquine 2 mai 2020

Par Thierry Klein dans : Covid-19,Politique.
Lu 402 fois | trackback

Une étude favorable au traitement par l’hydroxychloroquine, hors traitement Raoult…

Ca va devenir compliqué. Cette étude chinoise portant sur 568 patients très malades a mis en évidence un effet positif de l’hydroxychloroquine (HCQ) qui a fait passer le taux de décès des patients de 46% à 19%.

L’HCQ a permis de contrôler la « tempête de cytockine » (IL-6). Cette molécule semble être responsable des problèmes respiratoires et tue dans la dernière phase de la maladie.

3 points à mentionner:

1. Ce n’est pas le traitement Raoult, qui consiste à donner l’hydroxychloroquine tôt, couplée à l’azithromycine, pour éviter de basculer justement dans cette phase sévère.

2. Etude qui semble en contradiction avec les autres études que j’ai pu lire qui indiquaient au contraire que le traitement HCQ en phase sévère était inopérant ou même contre-productif

3. Mais les malades ont reçu, en parallèle avec l’HCQ, tout un cocktail de médicaments qui ont pu « aider » l’HCQ à avoir un effet positif en bithérapie ou en multi-thérapie (ces médicaments étaient répartis à peu près équitablement entre les 2 groupes, mais il ne paraît pas anodin que 77% des patients de test aient été traités aussi avec un antibiotique, pour une survie de 18%, proche de 23%. L’étude n’évoque pas ce point, il me semble qu’il devrait être creusé avec des techniques statistiques, permettant de mettre en évidence – ou non – des corrélations).

Billets associés :

Commentaires»

no comments yet - be the first?