jump to navigation

Coronavirus: on tient nos champions 24 mars 2020

Par Thierry Klein dans : Covid-19,Politique.
Lu 323 fois | trackback

Le Haut conseil de santé recommande de ne pas utiliser la chloroquine sauf cas graves, c’est-à-dire quand, potentiellement, son usage est le plus risqué. Et sous respirateur, c’est trop tard car on ne réparera pas le poumon abîmé par la pneumonie qu’induit le virus. L’utiliser comme extrême-onction réduira donc l’efficacité statistique du remède tout en augmentant les incidents médicaux. Guéguerre des services médicaux.

Alors qu’il faudrait généraliser son usage en première intention, sur les sujets positifs asymptomatiques ou présentant les premiers symptômes, pour diminuer la contagion par 3 (de 20 à 6j), limiter ses effets secondaires et surtout éviter le basculement vers les cas les plus critiques.

Ou peut-être, tout simplement, ces annonces sont faites pour ne pas dire qu’on manque de chloroquine aussi, comme on a manqué de masques, comme on a manqué de tests.

On tient nos champions.

Billets associés :

Commentaires»

no comments yet - be the first?