jump to navigation

“Aucune femme ne recourt de gaieté de cœur à l’avortement” 7 juillet 2017

Par Thierry Klein dans : Politique.
Lu 603 fois | ajouter un commentaire

Ce qui est aussi à retenir, c’est que Simone Veil s’est adressée aux hommes, a su, dans le pays et à l’Assemblée, émouvoir les hommes, qui ont soutenu et voté sa loi. Le message de Simone Veil n’est pas, à proprement parler, féministe. Son succès réside non pas dans la confrontation, mais dans la mise en évidence des liens universels qui rassemblent la communauté humaine, hommes et femmes.

“I have a dream that one day on the red hills of Georgia the sons of former slaves and the sons of former slave owners will be able to sit down together at the table of brotherhood”

Martin Luther King s’est adressé aux petits blancs du Sud. Il a réaffirmé l’attachement des noirs à leur nation commune, leur rôle historique, avec les blancs, dans le développement du pays. Il n’appelle pas à la vengeance, mais met en évidence les contributions des uns et des autres à la communauté, qu’il rassemble ainsi.

Idem évidemment pour Mandela en Afrique du Sud. Dans ces trois cas, les messages sont universels et un progrès pacifique en découle. Il faut absolument prendre conscience de ceci: Fanon, les indigénistes, et d’une façon générale les communautaristes, n’ont jamais obtenu de tels résultats politiques.

Au contraire, ils séparent et c’est la guerre qu’ils engendrent.

Billets associés :
del.icio.us: digg: spurl: wists: simpy: newsvine: blinklist: furl: reddit: fark: blogmarks: Y!: smarking: magnolia: segnalo: gifttagging: