jump to navigation

Tapie de retour à l’OM ? 16 juillet 2009

Par Thierry Klein dans : Sport.
Lu 4 294 fois | trackback

Personne n’en parle, mais toutes les pistes du nouvel OM mènent à Bernard Tapie.

D’où sort l’argent ?

Cela fait des années que Dreyfus n’investissait plus à l’OM. Il était vendeur. Cette année, des investissements massifs (de l’ordre de 50 millions d’euros) ont été faits… alors que Dreyfus est mort et alors que le club, ayant changé de président et d’entraîneur, est dans une situation instable.

Alors soit les héritiers ont un intérêt tout frais pour l’OM, soit ces investissements sont faits pour quelqu’un d’autre.

Les liens entre Dreyfus et Tapie

Les liens entre Dreyfus et Tapie sont nombreux. Tapie a permis à Dreyfus de gagner beaucoup d’argent, à travers Adidas. Il a aussi permis à Dreyfus d’acheter l’OM. En 2000, Dreyfus a déjà rappelé Tapie à l’OM.

On le sait moins, mais il est très probable que la victoire « sur tapis vert » de Tapie face au Crédit Lyonnais n’aurait pu avoir lieu sans le concours secret, mais actif, de Dreyfus (car Tapie a dû apporter les preuves formelles qu’il avait été roulé par le Lyonnais, et ces preuves, seul Dreyfus pouvait les avoir).

Bref, il a 15 ans, Dreyfus et Tapie ont dû conclure un deal du genre « Tu gardes ta plus-value sur Adidas et je me refais sur le Lyonnais ». Et ça a marché. Et ça crée des liens.

Les nouveaux moyens de Tapie

Tapie est maintenant à la tête de quelques centaines de millions (à part lui, personne ne sait exactement combien car il s’est arrangé pour que la confusion la plus totale soit créée autour du montant qui lui restera). Ca suffit pour l’OM, qui vaut entre 0 et 100 millions (prix que Kachkar était « disposé » à payer).

Sur le montage, les parties sont libres. Tapie pourrait par exemple racheter pour 1€ un club endetté (à cause des investissements en cours, à cause de la dette du club vis-à-vis du groupe RLD – cette dette pouvant être annulée plus tard suite à un échange de bons procédés).

Les nouveaux dirigeants du club

La principale conséquence de l’éviction de Diouf (qui avait des rapports tendus avec Tapie) ?

N’allez pas chercher plus loin : l’éviction de Diouf permet à des proches de Tapie de reprendre le pouvoir au sein de l’OM.

Il y a Dassier (la grande période TF1, quand on voyait Tapie tous les soirs au 20h et quand TF1 était pressenti pour racheter l’OM), Deschamps (le capitaine de l’équipe championne d’Europe, un joueur très très proche des joueurs « ex-nantais » impliqués dans l’affaire VA-OM, même s’il n’a jamais été lui-même formellement mouillé) et enfin Bernès (qui n’apparaît pas officiellement mais à qui un poste a été officiellement proposé).

Le silence assourdissant de Tapie sur l’OM

C’est bien simple : depuis 15 ans, c’est la première fois qu’on ne parle pas de Tapie à l’OM. Ce n’est probablement pas un hasard non plus.

Tapie a toujours maîtrisé ce genre de choses avec un grand talent, c’est un homme – vous allez rire – très discret au fond (la définition de la discrétion, dans le monde médiatique moderne : « faire parler de vous là où ça vous arrange, pas là où vous êtes »).

« Tapie au Club Med », ça permet de garder sous silence « Tapie à l’OM ».

Alors, je sais, vous allez dire que je galèje… Je ne sais pas… je voulais surtout être le premier à vous annoncer la nouvelle.

Billets associés :

Commentaires»

1. BADIATA Jean de Pierre - 21 juillet 2009

Je suis de votre avis.Aujourd’hui OL domine la France, mais ne sera jamais un grand d’EUROPE. Seul le retrour de TAPIE aux affaires pourait peut être tirer vers le haut le championnat Fançais qui vit ce dernières années dans le ventre mous de l’Europe
Que vive TAPIE. Je me suis toujours inspiré de sa force surnaturelle.

2. Hervé - 25 août 2009

cool!