jump to navigation

Comment la publicité crée l’anorexie 10 avril 2009

Par Thierry Klein dans : Economie,René Girard.
Lu 6 666 fois | trackback

La télé a été introduite pour la première fois aux îles Fidji en 1995.

Jusqu’alors, la notion de régime était inconnue – la culture locale valorise les grosses. Mais en 1998, 74% des lycéennes se sentaient « trop grosses » et 69% avaient tenté de se mettre au régime. 11% avaient tenté de se faire vomir (0% en 1995).

D’un point de vue plus qualitatif, les filles interrogées cherchaient à « ressembler à Cindy Crawford » ou « aux élèves de Beverly Hill »…

J’ai trouvé ces informations dans un petit livre d’entretiens avec Girard nommé « Anorexie et désir mimétique » et c’est une très bonne illustration de mes billets sur la façon dont la Pub nous transforme, de façon inconsciente, de citoyens en consommateurs, à tel point que même la crise financière peut s’interpréter, de façon ultime, comme une conséquence mimétique de la publicité.

Billets associés :

Commentaires»

1. Une vue excentrée - 15 avril 2009

[…] voit l’impact qu’a pu avoir la télévision sur nos habitudes et qu’elle continue d’avoir aux îles Fidji par […]

2. “Je fais bien plus d’efforts que toi” - 21 avril 2009

[…] dans ce petit livre d’entretiens avec Girard dont je vous parlais l’autre jour, et dont décidément je trouve que les meilleures parties ne sont pas de Girard, la mise en […]

3. Angelique - 24 avril 2009

Oui, et c’est le monde de la mode qui devrait arrêter de faire miroiter un monde irréel (les modèles XXS) à nos jeunes filles.

4. Gigi - 1 octobre 2009

Et encore que certaines règles concernant les tailles des nanas se mettent en place suite au décès de certains modèles anorexiques, mais c’est quand même bien long….