jump to navigation

Je reçois le “Caribou du Grand Nord” award 10 janvier 2009

Par Thierry Klein dans : Humeur.
Lu 2 637 fois | trackback

Aujourd’hui, à Lille, c’était ici une de ces journée bénies ou l’expression “se cailler les burnes” prend vraiment tout son sens et je suis passé allègrement - mais fraichement - du statut de Gourou à celui de Caribou du grand Nord.

L’humidité déposée par l’épais brouillard qu’il y avait hier soir s’est transformée en glace pendant la nuit. Ce matin, on avait l’impression d’être entouré de sculptures de cristal, irisées dans la splendide lumière du soleil levant.

Lecteur, te rends-tu compte de la chance que tu as de tomber sur des phrases d’une telle sophistication dans un blog, qui plus est un blog gratuit ? Des phrases qui semblent ciselées au rasoir et, toute modestie évidemment mise à part, des phrases d’une beauté et d’une poésie rare !

Peut-être, l’auteur aurait-il pu faire un poil plus léger, mais quand même ! Quelle performance !

Les bras t’en tombent-ils ? Quant à moi, après tant d’efforts, les superlatifs me manquent et plutôt que de te gorger de mots, je te suggère plutôt de jeter un coup d’oeil à

Quelques photos prises de la fenêtre de mon bureau.

De ma fenêtre...

De ma fenêtre...

De ma fenêtre...

De ma fenêtre...

Billets associés :

Commentaires»

no comments yet - be the first?