jump to navigation

Docteur House: la plus grande série audiovisuelle de tous les temps 2 septembre 2008

Par Thierry Klein dans : Critiques, Dr House, Littérature.
Lu 4 777 fois | trackback

Billet suivant sur Dr House: “Elémentaire, mon cher Wilson


Je vais vous tanner avec écrire plusieurs billets sur Dr House, même si je ne suis au fond qu’un néophyte. Je suis tombé par hasard sur un épisode diffusé sur TF1 fin juin. Depuis, j’ai visionné toute la première saison et le début de la deuxième.

D’autres billets parlent de télévision dans ce blog; en général ce sont des billets « de société » et la télévision ne m’intéresse que parce qu’elle nous apprend quelque chose d’autre (sur la médiocrité de la société, du spectateur, la mienne propre, que sais-je encore…).

Mais Dr House est une série vraiment extraordinaire, pour moi la plus grande série TV de tous les temps et la seule, depuis que la télévision existe, qui puisse réellement prétendre au statut d’oeuvre d’art majeure. J’essaierai d’éviter au maximum les superlatifs dans les billets qui suivront, mais oui, quand je parle d’oeuvre d’art, je pense plus à Crime et Châtiment qu’aux Envahisseurs.

Docteur House va devenir un classique et si vous avez aujourd’hui l’immense privilège d’être les premiers à vous taper un article intello sur le sujet, vos descendants devraient, dans 50 ou 60 ans, l’avoir au programme de Première et en découvrir les arcanes dans le Lagarde et Michard (version revue et corrigée n° 56 457). Entre temps, les critiques, les Cahiers du Cinéma, les psychanalystes seront passés par là et auront plus ou moins bien développé ce que vous trouverez dans les billets qui suivront.

J’imagine que ce genre d’affirmations va générer pas mal de commentaires. Certains seront indignés que je puisse accorder autant de crédit à une œuvre aussi grossière (mais pas plus grossière que du Rabelais, après tout !). J’y répondrai plus tard.

D’autres vont me reprocher de donner un caractère universel à une opinion personnelle subjective (« Qu’il aime Dr House, soit ! Mais de quel droit en fait-il un classique ? Son opinion est toute subjective ! On est en démocratie nom de nom et j’ai le droit, moi, spectateur partial, de préférer Colombo, Amicalement Votre ou même Amour, Gloire et Beauté ! »). A ceux-ci, je voudrais répondre tout de suite que mon affirmation n’est pas qu’une opinion. Elle a un côté objectif.

Quand j’étais justement en Première, je cherchais laborieusement, parfois désespérément à comprendre ce qui, derrière le discours du professeur, faisait la beauté d’une œuvre littéraire. Le fait qu’on puisse analyser une œuvre, son style, trouver des correspondances, des idées, etc… montre qu’elle a une certaine tenue, mais ne prouve jamais sa beauté intrinsèque.

Prouver le caractère artistique, a fortiori la grandeur d’une œuvre est une gageure. Pour ce qui est de la raison pure et dure, c’est donc l’inculte qui rafle la mise. Le professeur ne peut que faire étudier, fournir des analyses, quelques clés pour, finalement, espérer que le cœur, qui est un mélange de rationalité et de beauté, finisse par comprendre.

L’objectif des billets qui suivront n’est donc pas de vous prouver mes thèses. Je ne peux pas le faire, pas plus que personne ne peut vous montrer par a + b la beauté du Misanthrope, de Phèdre ou de Crime et Châtiment. Je ne peux que vous livrer un début d’analyse, quelques éléments qui vous montreront que le sentiment que j’ai que Dr House est une œuvre majeure n’est pas totalement sans fondement.

Puis vous vous ferez votre opinion.

Billets associés :

Commentaires»

1. borkmadjai - 2 septembre 2008

ouep, je suis pas trop de ton avis,

house est une bonne série ma pas la série de tous les temps,

les séries d’exception serait plus “Dead Like Me” ou encore “The Office” mais ils y à tellement de série que j’ai du mal à donner d’autres séries héhé

(j’ai du voir 150 séries ou pas loin je pense…)

2. borkmadjai - 2 septembre 2008

edit: finalement 105, mais la liste n’es pas à jour, donc je dirais 120 environ…

http://spreadsheets.google.com/pub?key=pZaEDwY6KnsP71uzSYhuIeQ

3. Elémentaire, mon cher Wilson ! - 17 septembre 2008

[...] Billet précédent : Docteur House: la plus grande série audiovisuelle de tous les temps [...]

4. Crise économique, d’abord. - 17 septembre 2008

[...] qui suivent ce blog auront noté que cette dernière phrase est presque digne du Dr House.) Billets associés :La dernière victoire du Capital sur le Travail: le crédit-revolving aux [...]

5. Internet ou la paupérisation croissante des travailleurs intellectuels - 22 janvier 2010

[...] retrouves avec du House ! Mais rassure-toi, House, c’est un peu tout ça à la fois. Ce n’est pas du tout une série banale mais une œuvre à part entière et tu le vérifieras en allant lire mes billets concernant cette [...]