jump to navigation

Pas facile d’être un chien à Los Angeles… 25 juin 2007

Par Thierry Klein dans : Animaux.
Lu 3 531 fois | trackback

Los Angeles préfigure ce que sera Paris d’ici quelques années. Le puritanisme envers les animaux domestiques n’a plus de limites:

- Tous les chiens tenus en laisse (y compris dans les espaces verts sensés leur être réservés).

- On ramasse les crottes de son chien (en général dans un sac plastique). Les avenues sont tellement propres que d’ailleurs les chiens ne savent plus vraiment quoi flairer…

- Les chiens sont interdits sur les plages (ça, à mon avis, c’est la pire des tortures).

Et la ville discute d’une loi qui obligerait les propriétaires de chiens à stériliser leur animal à l’âge de 4 mois ! (paraît-il qu’il y a trop de chiots… Moi, je n’ai pas vu de chien errant là bas…).

On croit qu’il suffit de cacher sa merde pour s’en débarrasser et au final on déshumanise encore un peu plus la vie dans les grandes agglomérations.

Billets associés :

Commentaires»

1. Simon Parmentier - 28 juin 2007

Dure vie de chien… et dure vie de maître aussi.
En France on commence déjà doucement à nous montrer du doigt à partir du moment où notre chien ne fait pas moins de 25cm au garrot (même si ce n’est pas mon cas).
De plus en plus de chiens ne peuvent être promenés sans laisse, muselière, carnet de santé, papiers, papiers du maître, attestation de castration, etc… Les propriétaires d’American Staffordshire par exemple vont devoir se trimballer une valise remplie de paperasse sous peine de voir leur chien euthanasié.
Sous prétexte que certaines personnes éduquent mal (ou pas) leur chien, on va interdire des races au lieu d’interdire des maîtres.
L’animal atteint l’égalité de l’homme en récupérant le "délit de sale gueule".
Avoir des animaux en ville devient une épreuve difficilement surmontable (trouver une location, trouver où promener son chien, trouver des voisins indulgents). Il ne reste plus que la campagne pour les accueillir en attendant que les citadins lassés de la vie en ville viennent imposer leurs règles jusque là…

2. Simon Parmentier - 28 juin 2007

Je rajouterais que les déjections cannines doivent être ramassées car c’est de la sorte que les animaux polluent la ville…. Et moi qui bêtement pensais que c’était l’inverse….

3. Titi - 24 juillet 2007

C’est bien les maîtres qu’il faut éduquer ! Si certains sont incapables de se prendre en charge et bien malheureusement pour eux la société décide pour eux et pas toujours dans le bon sens ! A quand le permis à points pour avoir un chien ? Au moins les mauvais maîtres n’auraient plus de points … oui je sais on verrait fleurir les faux permis dans ce domaine-là aussi alors !