jump to navigation

Idéal sacrifié, générations perdues 16 mai 2007

Par Thierry Klein dans : Politique.
Lu 2 721 fois | trackback

A tous ceux, dont je suis, qui sont émus à chaque fois à la lecture de la dernière lettre de Guy Mocquet, je conseille le très émouvant “Ce qui demeure: lettres de soldats tombés au champ d’honneur“, de Benoist-Méchin, qui rassemble des dizaines de lettres de poilus écrites dans le même esprit, à la veille de leur mort.

Et aussi: se souvenir que s’il y a eu si peu de résistants en 1940, c’est entre autres parce qu’en 1914, des centaines de milliers de héros qui croyaient se battre pour un idéal sont morts pour rien.

Billets associés :

Commentaires»

no comments yet - be the first?