jump to navigation

Capital Altruiste : année zéro 10 avril 2007

Par Thierry Klein dans : Entreprise altruiste.
Lu 72 350 fois | trackback

C’est parti pour le Capital Altruiste. L’association sera créée dans une quinzaine de jours.

J’ai essayé de résumer dans ce billet, de la façon la plus simple possible, la “mission” (qui fera partie des statuts) ainsi que les réponses aux principales questions posées.

Si vous avez des remarques, des idées de rédaction, des questions, des propositions, … contactez-moi.

A partir d’aujourd’hui, je recherche les bonnes volontés. Jacques Attali trouve le projet formidable et pour différentes raisons, qui tiennent à mon histoire personnelle, à l’histoire du micro-crédit et à son dernier livre, je suis sensible à l’hommage.

(Pour ceux qui veulent en savoir plus sur l’idée, son origine, les objectifs, tous les billets sur le sujet sont ici.

Qu’est-ce que le Capital Altruiste ?

C’est une initiative visant à aider le développement des causes humanitaires en les dotant de moyens financiers plus importants à travers l’accès au capital d’entreprises privées : les entreprises altruistes.

Les entreprises altruistes sont des entreprises tout à fait normales au sens économique du terme. Elles ont les contraintes économiques (performance, rentabilité,…) des entreprises traditionnelles. Mais, à un moment de leur développement – souvent lors de la création de l’entreprise – des actionnaires ont décidé qu’une partie du Capital de l’entreprise serait donnée à une cause humanitaire. Ils ont eux-mêmes choisi cette cause.

Notre objectif est de susciter la création d’un maximum d’entreprises altruistes, d’aider à leur développement et, à travers la valeur que créent ces entreprises, de donner un maximum de moyens aux causes humanitaires qui les détiennent.

Pourquoi une telle initiative ?

Pour limiter les effets les plus dévastateurs de la mondialisation, de la destruction des ressources au basculement inévitable vers la guerre, rien n’est possible sans puissance financière. Les intérêts économiques en jeu sont trop grands.

Il faut lutter contre l’argent avec l’argent pour pouvoir agir économiquement, politiquement, industriellement au même niveau que les acteurs économiques déjà présents.

Les organisations humanitaires ont toujours été financées par de simples dons. Pourquoi est-il important d’agir en Capital ?

Le Capital fournit un effet de levier financier incomparable. La valeur d’une société en Bourse correspond à plusieurs années, ou plusieurs dizaines d’années, de bénéfices.

Jusqu’à présent, le levier financier fourni par le capital profite uniquement au développement de l’action économique privée mais l’action humanitaire n’y a, à de rares exceptions près, pas accès.

En conséquence, il y a un décalage de plus en plus important entre les effets collectifs de l’activité économique humaine et la somme des volontés individuelles des hommes.

Le Capital Altruiste est une nouvelle forme de développement économique humain qui vise à réduire au maximum ce décalage.

Quelles entreprises ont vocation à devenir des entreprises altruistes ?

Toutes les entreprises peuvent, à un moment ou à un autre de leur histoire, devenir altruistes puisqu’il s’agit simplement d’une restructuration financière de leur capital.

Cependant, nous avons identifié, dans un premier temps, deux cas spécialement bien orientés :

- les créations d’entreprises

Lors de la création d’une entreprise, le – ou les – fondateurs peuvent vouloir marquer au fer rouge leur volonté de jouer un rôle altruiste dans la société.

Ils peuvent donc, à la création de l’entreprise, décider de donner un pourcentage du capital à un ou des causes qu’ils souhaitent développer. Certaines de ses entreprises se développeront, d’autres échoueront, mais progressivement, les moyens apportés aux associations humanitaires seront énormes : plus de 80% de la capitalisation du Nasdaq résulte d’entreprises qui ont moins de 30 ans.

Pour un entrepreneur, savoir qu’au quotidien, en agissant pour son entreprise, il agit aussi pour la collectivité peut être une source de motivation puissante – très souvent, l’entrepreneur n’a pas de temps pour agir autrement. Cela peut-être aussi une source de motivation et d’inspiration pour les clients et les salariés de l’entreprise.

Des millions de citoyens, aujourd’hui, se demandent quoi faire, comment agir. Ils n’ont pas vraiment de solution à leur disposition. Il faut finalement pas mal de moyens pour s’engager à plein temps dans une mission humanitaire. De telles sociétés altruistes leur permettent d’avoir un emploi « normal » avec une vraie mission, bien différente des traditionnelles missions d’entreprise.

Des membres d’association humanitaire peuvent aussi décider d’agir de façon différente en décidant de créer leur propre entreprise altruiste.

En donnant un maximum de visibilité et de reconnaissance aux Entreprises Altruistes, nous essayons de favoriser leur développement, pour que le don initial de capital effectué par les fondateurs puisse aussi leur profiter économiquement, dans la mesure du possible.

Il faut voir le Capital Altruiste comme un nouveau moyen de développement des entreprises – le Capital Altruiste est bien le pendant collectif du Capital Risque.

- Reconvertir les projets Open Source en entreprises

Lancé en 1984, le mouvement Open Source a pour objectif de favoriser la libre circulation des connaissances et des logiciels (en opposition avec les stratégies privées de sociétés telles que Microsoft), de faire collaborer les ingénieurs et de mettre à la disposition de tous le résultat de leurs travaux.

Les projets Open Source sont des projets altruistes par nature.

[Dans le mouvement Open Source, il y a toute la puissance de l’action collaborative, d’Internet, de la mondialisation autour desquels s’organisera le XXIème siècle. L’Open Source préfigure ce que pourra être demain l’action collective – il inspire même déjà des sociétés constituées de développeurs qui travaillent essentiellement à distance.]

On ne peut pas nier l’impact énorme de l’Open Source sur la société au final puisqu’il est à la base d’Internet, mais on peut critiquer le manque relatif d’ambition de l’idée « Open Source » : liberté de circulation et la gratuité d’un logiciel sont des notions vides si on ne leur donne pas un sens.

Les inventeurs de la licence libre n’ont eu comme seule idée que de se débarrasser des inconvénients liés au droit d’auteur mais il n’en résulte aucune action de nature positive pour le monde. Il est en fait curieux qu’il n’y ait pas de grande association humanitaire fondée sur l’utilisation positive des droits d’auteur. Il est étrange que des milliers de développeurs passent leur temps à développer sans but autre que la gratuité, plutôt que de développer pour une cause positive, quelle qu’elle soit.

Le Capital Altruiste donne un cadre économique et juridique applicable à tous ceux qui, souhaitant développer des technologies de façon collaborative pour des motifs altruistes, préfèrent le faire sous forme d’Entreprise Altruiste plutôt que de projet Open Source.

Il est tout à fait possible, en partant de projets Open Source, de créer des entreprises « purement altruistes » dont la totalité du Capital appartient à nue association humanitaire.

En général, les projets Open Source ne peuvent pas être « tels quels » transposé en entreprises car ils ne rassemblent que des techniciens. Il faut pouvoir faire rentrer dans les projets de purs entrepreneurs économiques pour créer un modèle d’entreprise. Faire connaître l’initiative auprès d’une population actuellement totalement étrangère à ces projets est une des composantes de notre action.

Les entreprises altruistes peuvent-elles être viables ? Ne seront-elles pas moins efficaces que les autres ?

Les entreprises altruistes ne diffèrent en rien des entreprises classiques, si ce n’est que leur capital (ou une partie significative de celui-ci) appartient à une cause de nature humanitaire.

Aucune contrainte supplémentaire d’aucune sorte n’existe quant à leur gestion, leur éthique.

Aller plus loin, tenter de moraliser les actions des entreprises, aurait des effets pervers sur l’efficacité de l’action altruiste elle-même, en réduisant la valeur créée par les entreprises, et donc les moyens des causes qu’elles servent.

Ce serait aussi le début d’une forme d’inquisition politiquement correcte que nous voulons absolument éviter.

Bien au contraire, l’ouverture du capital de l’entreprise est un moyen potentiel de développement très important:

Il existe déjà des entreprises «éthiques ». Il existe même des fonds d’investissement éthiques.

Les entreprises altruistes n’ont rien à voir avec les « fonds éthiques » ou les « sociétés éthiques » actuelles. Les fonds éthiques, en théorie, doivent bien valider le caractère éthique des sociétés de leur portefeuille, mais, outre le fait qu’on peut douter de la qualité de ce contrôle puisque leur but est finalement de faire de l’argent, il n’ont aucune action « bienfaisante » en tant que telle et souvent le caractère éthique du fonds n’est qu’un prétexte « marketing » visant à attirer des capitaux ou des clients.

Il en est de même de la plupart des opérations « altruistes » de sponsoring menées par les sociétés (avez-vous remarqué que presque tous les sociétés du domaine de l’énergie financent des campagnes pour une planète plus propre ?).

Au contraire, le pourcentage de capital d’une entreprise qui appartient à une cause valide, structurellement et quantitativement, de façon incontestable, la nature et l’intensité de son engagement.

Ne pensez-vous pas que les entreprises éthiques peuvent aussi être hypocrites et que certaines entreprises veulent acquérir ce statut dans un but purement intéressé, pour bénéficier des retombées ?

C’est tout à fait possible, mais nous ne cherchons pas à analyser dans les motivations profondes des entreprises – ou plutôt de leurs actionnaires, parce que le mécanisme du don en capital nous garantit que, quelles que soient leurs intentions initiales, le résultat sera bénéfique aux causes humanitaires en proportion du capital fourni.

Nous délivrons des labels en fonction de l’importance du capital altruiste donné par l’entreprise. L’obtention de ces labels garantit la réalité du don, ainsi que le caractère humanitaire de la cause choisie.

Quels sont les fondements philosophiques du Capital Altruiste ?

Marx est mort. Les tentatives alternatives au Capitalisme (communisme, alter mondialisme…) ne sont plus crédibles.

Le Capital Altruiste rend les associations humanitaires plus riches ; il fournit une méthode, reproductible à l’infini, pour qu’elles entrent au capital des entreprises.

Comme le micro crédit, il se développe avec la mondialisation et non pas contre la mondialisation. Comme pour le micro crédit, c’est là sa principale force.

Dans un monde qui est et qui restera marchand, le Capital Altruiste permet de corriger les excès de la Main Invisible, par l’insertion de la sphère altruiste au sein de la sphère économique.

Il donne un poids économique beaucoup plus grand aux acteurs altruistes et leur permet de modifier le point d’équilibre général atteint par l’économie, dans un sens plus favorable aux intérêts de l’Humanité.

Ajout, suite à une idée d’Hélène: (cliquez sur le bouton pour faire connaître le billet).

Billets associés :

Commentaires»

1. OlivierM - 10 avril 2007

Je ne t’avais pas bien suivi au départ. Mais là, j’adhère. J’ai quelques questions sur la mise en place : pour faire entrer une association dans le capital, il faut qu’elle vienne ! Il ne suffit pas de lui proposer.

Si j’ai bien compris, la participation au capital de l’entreprise constitue un don (en numéraire).

C’est comme ça que ça marche ?

2. la lène - 10 avril 2007

Allez hop sur Scoopeo. Faut un peu de buzz là-dessus pour que ça démarre. ;)

Bonne chance !

3. Thierry Klein - 10 avril 2007

J’ai honte, mais c’est quoi, Scoopeo ?

4. la lène - 11 avril 2007

Faut pas. C’est ça : http://www.scoopeo.com/scoop/lis...

C’est un digg-like (comme Fuzz.fr) qui permet de lancer des scoops, des news. Je trouve que le projet a besoin d’une visibilité, j’espère que les gens de Scoopeo penseront comme moi !

5. jp - 11 avril 2007

franchement ca vaut le coup c est nikel et ca a juste besoin d un petit coup de pouce pr que ca se developpe

6. Philippe HAYER - 11 avril 2007

Excellente idée! à développer! Je m’engage!
J’ai un concept compatible avec ce concept. Et il peut être utilisé par chacun pour venir grossir le capital altruiste … suivez le lien.

7. david - 2 septembre 2007

Cela fait vraiment plaisir de lire ces lignes. Je suis chef d’entreprise et je l’ai créée dans ce sens. Je n’ai pas opté pour un système pyramidal, on fonctionne ensemble dans un même sens et avec plus de qualité; et on aide des personnes âgées tibétaine en maison de retraite en Inde. Avec nos petits moyens d’une nouvelle entreprise. Cela a été mon premier acte, comme pour l’inscrire dans la génétique de mon entreprise. Mais Gérontosud se développe lentement, mais surement, et j’espère prochainement aidé bien plus cette association. Je répond présent si une association se crait regroupant des chefs d’entreprise qui vont dans ce sens. Je suis persuadé que c’est le mode d’entreprise qui lie rentabilité et solidarité seine qui est d’avenir. Celles qui ne lierons pas les deux seront obsolètes.

Bien à vous

David PUJOLAR

8. Jean Atalla - 31 octobre 2007

Je souhaite ouvrir des magasins pour la revente de velos et scooters éléctrique sur la côte d’azur? que me conseillez vous?
cordiales salutations
Atalla

9. genay - 14 février 2008

bonjour

je serais éventuellement interessé pour acquérir un scooter elect car la plupart de mes déplacement c’est en ville et centre ville.
Quels sont les modéles que vous proposez en prix de revient.
je suis aussi disposé a apporté mon aide et conseil…

cordialement

10. velosursaone - 2 mars 2008

Bonjour,

Thierry, je suis en contact avec un français qui vit en Chine et j’avais la même idée que toi.
As-tu avancé sur la mise en oeuvre ? peux-tu ns tenir au courant

Frederic G
Président de VELOsurSAONE

11. LANIER - 21 avril 2008

Je suis très intéressé par l’acquisition d’un de tes bolides. Et je suis également très intéressé pour en faire la distribution a Luxembourg

12. Laura - 28 avril 2008

Bonjour Thierry,

je viens de tomber par hasard sur ton blog et je serais intéressée par l’acquisition d’un scooter électrique. Où en est ton projet ? Est-il toujours possible d’acheter un scooter électrique homologué ?

13. Jean-Marc - 30 avril 2008

bonjour,
même constat et même question que Laura
je suis très vivement intéressé par votre proposition
merci de m’indiquer ce qu’il en est aujourd’hui

14. Alain - 1 mai 2008

Egalement intéressé par l’acquisition d’un véhicule et le développement de cette initiative, dans les Vosges.
Alain

15. axel de bethmann - 9 mai 2008

bonjour,
vous en etes avec vos scoot electriques vous en vendez?

16. Bernard - 28 mai 2008

Je viens d’acheter un scooter Kymco chisois 125cm3 à essence…J’apprends que le scooter électrique existe Je suis très intéressé et échangerais bien mon scooter qui a 3000km…
Tenez-moi au courant …Merci de votre accueil et votre éventuelle réponse Bien amicalement

17. René MERIC - 28 mai 2008

Ok pour l’aventure . Je veux bien essayer un de tes bolides pour faire progresser le schmilblic !
Bon courage.
René

18. Pascal BOUDOT - 30 mai 2008

BONJOUR

Je serai interessé pour essayer un scooter éléctrique et développer le concept en bourgogne.Merci de me répondre rapidement car j’ai d’autres contacts et je veux étudier ton projet.

19. Carole - 30 mai 2008

Egalement (très) intéressée par un (voire deux…) scooter éléctrique ! surtout si le prix est inférieur à ce qu’on trouve chez les autres distributeurs !

20. Le point sur les scooters et vélos électriques (n°9) | Le blog de Thierry Klein - 8 juin 2008

[...] ferai probablement le lancement à travers une soirée ou un événement organisé au profit du Capital Altruiste (fin juin ou début juillet). Ceux qui veulent venir pourront tester les vélos et les scooters [...]

21. Pignatelli René - 9 juin 2008

bonjour
je suis trés interesser par vos scooters électriques en tant que particulier et je suis prés à en essayer un dés cet été au conditions que vous proposez … j’habite dans le sud prés de béziers je vous donne mon contact

22. melissa - 15 juin 2008

ton projet me tente je suis pret à investir contacte moi avec mon e mail afin qu’on puisse en discuter si ce projet est toujour d’actualiter

23. Pierre-Alexandre - 19 juin 2008

Bonjour belle idée je suis acheteur merci de me contacter pour premiere commande bonne chance

24. Karim - 23 juin 2008

Bonjour! Très bonne initiative. Moi même je cherche partout une voiture électrique mais elles ne sont pas encore au top pour le moment et il est difficile d’en trouver. En revanche je suis très fana pour acheter un scooter électrique. Pouvez vous me dire quand est ce que vous allez en recevoir?

25. GACHET Alain - 23 juin 2008

Je suis handicapé (unijambiste) victime d’un accident de la circulation et j’ai déjà contact avec deux entreprises en Chine étrangement ressemblante à vos découvertes, car à l’origine je cherchais un tricycle électrique pour recouvrer les joies de la nature et de son silence, chose dont je profitais encore en famille lorsque je pouvais monter sur mon vélo. Et tout comme vous, je me heurte au système administratif qui me promène alors qu’un scooter tricycle me tend la main sur un site internet nomé Made in China.com ou l’on trouve de formidable engin tels que les votres et qui sembles pourtant parfaitement aux normes en cours dans nos pays européens. Mais là encore il faut mettre la main au porte monaie et se déchirer le coeur et l’esprit pour ne pas aboutir devant ce mur administratif. J’aimerais aller en chine avec vous si cela était possible même si je dois vous payer l’avion (sans problème). Merci de votre réponse discrète si possible. Mr GACHET Alain

26. tallon - 29 juin 2008

Bonjour, je viens de tomber par hasard sur ton blog et je serais intéressée par l’acquisition d’un scooter électrique. Est-il toujours possible d’acheter un scooter électrique homologué, quels sont les modèles que tu proposes et conbien de temps pour les faires venir.
Je suis également très intéressé pour en faire la distribution dans mon département (var)

27. civade - 5 juillet 2008

Bonjour Thierry,

Je veux bien participer au Capital Altruiste, venir chercher un scooter gris 2000 watts a 1000 euros et faire la pub en le redescendant jusqu a TOULOUSE !!!

mon mail :legriffon8@yahoo.fr

merci de me tenir au jus de l arrivée du container pour venir le chercher!!! a tres bientot. JP

28. Fillion - 7 août 2008

Bonjour
Moi aussi j’avais décourvert ce phénomène en chine, moi aussi suis très déçue par l’offre européenne électrique
Et je voudrais vriament troquer mon scooter actuel contre sa version électrique dès que possible
Si c’est encore possible, je voudrais bien faire partie des testeurs, sur Paris et Hauts de Seine

29. MARC BESSEY - 18 août 2008

suis egalement interessé par un scoter electrique
je suis sur la region lyonnaise

30. DENISSELLE JC - 26 août 2008

Je viens de voir ton blog, félicitations pour les idées
Je recherchais des solutions energetiques # du petrole, non polluantes , hydogène, electrique, pour la mobilité(veille technologique)
Etant spécialisé en énérgies peut être aurais tu besoin de comparaisons techniques ou d’autres choses?
Si tu as besoin peut être puis je t’aider?

Si cest encore possible je voudrais être testeur, je travaille à Bruxelles et à Paris dans les domaines de l’instrumentation , de l’energie et des sécurités en athmosphères explosives et je voudrais changer le scooter à essence pour un electrique et faire toutes les mesures que tu souhaites, bien entendu.

31. willemart bauer francois - 29 août 2008

bonjour
je suis interresse pour l acquisistion de deux scoot voi trois
quelle est la demarche de commande
comment participer a cette action d entreprise altruiste
merci pour votre reponse

32. fasteam - 7 septembre 2008

Bonsoir,je suis tombé sur ton initiative et c’est a peu pres ce que je veux tenter de faire,développement du scoot éléctrique et voiture electrique.de formation d’électrotechnicien ,j’ai commercialisé les premier scoot chinois,mais l’autonomie pour les clients de banlieues parisienne ne convenait pas.Nous etions 2 à paris a pouvoir se lancer dans la réparations de ces scoots.S.A.V de METRO,par exemple.Je suis allez en chine et comme toi j’ai été surpris de voir autant de scooter électrique dans les rue de SHANGHAI!! Tu peux me contacter sur mon mail et discutons de ce vrai projet socialo-écolo-humano!!

33. soime - 7 septembre 2008

Bonjour,

j’ai testé un an le passol de yamaha et j’aimerais en acheter un.
Comment faire

Merci

Martine

34. Zwertvaegher Andre - 8 septembre 2008

Bonjour
Je suis partant pour participer et tester le scooter. Cordialement

35. Le Business Plan du Capital Altruiste, en une page - 9 septembre 2008

[...] ? (Conférence en ligne de 30 mn). Le capital altruiste: comment concilier profit et bien commun Capital Altruiste : année zéro Les points communs et les différences entre le Capital Altruiste et l’entreprenariat social de [...]

36. Alfred - 15 octobre 2008

Salut
Initiative interressante que j’aimerais piloter sur mon departement la Martinique

37. HENRION ERric - 17 octobre 2008

Bonjour, profondément touché par ce concept qui va dans mon sens, je projette de développer une affaire sur la région midi-pyrénées. Etant moi même chef d’entreprise, je connais pas mal d’importateurs qui distribuent des e-scooters, mais se gavent bien au passage. Cependant, si je peux trouver un fournisseur moins gourmand, je pourrais considérablement réduire la marge pour en faire profiter la population écologique, pour une planète plus propre et plus sereine.
A l’heure actuelle, je peux fournir des e-scooters(1500 w) à des prix allant de 1590 à 2390 euros selon le type de batterie choisie (acide ou li-ion)

Que pourriez vous me proposer?

Respectueuesement,

Eric

38. hote marc - 1 novembre 2008

bonjour ,je suis interresse par votre proposition et je pourrais envisager l’achat de 2 scooters ou motos selon vos prix et delais de livraison

39. Timverba - 11 janvier 2009

Bof, ça m’a tout l’air d’une tentative désespérée de sauver le système capitaliste.

Vu que les actions humanitaires tendent surtout à atténuer l’impact psychologique des dégâts colatéraux du capitalisme.

Mais bon au moins votre système soulagera peut-être la conscience des gens qui veulent encore profiter d’un système qui fait crever des millions de gens de faim et de maladies. Il faudrait 10 000 fois (environ) le budget des associations humanitaires d’aujourd’hui pour espérer stabiliser le système. Si toutefois le capitalisme voulait vraiment supprimer ces fléaux et dire ainsi adieu à la main d’oeuvre quasi gratuite, aux prostituées, aux larbins, etc.

40. FRERET - 16 janvier 2009

bonjour je cherche depuis un an a remplacer mon scooter thermique par un electrique le prix est actuelle ment scandaleux

que propose tu?

41. Une explication mimétique de la crise financière (pourquoi nous sommes tous coupables) - 22 janvier 2009

[...] ceux qui s’intéressent au Capital Altruiste, je rappelle aussi qu’un de ses buts profonds est d’injecter des sommes massives dans [...]

42. mr gaultier stephane - 29 janvier 2009

bonjour
je voudrai bien savoir comment aquerrir c e type de scooter electrique a moin de 1000€ .car la plupar des prix propose sont de plus de 2000€ ,par la meme ocasion je demande si il est possible de comercialiser ces scotter dans la capitale (paris) voir d’autre grande ville ou l ‘automobiles va devenir un OVNI d ici qq a nées donc il serrait possible de vendre enormement de ces petits engins pratique fiable et pas cher,et surtout non poluant, ya du bisnes a fair, y a t il un service apres vente serieux et digne de ce nom?
salutations distinguées

43. Pourquoi les réponses adaptées à la crise financière sont anti-démocratiques - 11 février 2009

[...] Cela passe évidemment par l’action des états (qui peuvent légiférer pour plafonner les dépenses de lobbying ou de publicité), mais c’est aussi un des buts du Capital Altruiste. [...]

44. DentPourDent.com » Archives du Blog » Le micro-crédit, Phoceis et la crise de la trentaine - 13 février 2009

[...] Le capital altruiste (par Thierry), une autre alternative, beaucoup plus ambitieuse, pour la place de l’entreprise dans la société Catégorie: Phoceis | Tags : développement durable, kiva, micro-credit Vous pouvez suivre toutes les réponses à à ce billet via le flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse, ou un rétrolien depuis votre propre site. Laisser un commentaire [...]

45. charlot - 17 mars 2009

Bravo

des gouttes d’eau dans l’océan mais c par ces petits projets que la mécanique prendra…

comme le commerce équitable il y a une vingtaine d’années était une hsitoire d’illuminés…

Bonne chance
je suivrai cela voire même je vais m’y intéresser encore plus….

En tout cas déjà prêt à acquérir un scooter? quelles sont les démarches pour cela? ( j’ai déjà posté sur d’autres articles mon message d’acquisition….)

46. chris lacroix - 26 mars 2009

Bonjour; oû puis-je trouver un scooter electrique à mois de 1000 euros neuf merci d’avane

47. Sebastien - 31 mars 2009

Bonjour, je voudrais savoir si votre entreprise de vente de scooter électrique est en route et si oui qu’elle sont les conditions pour en acheter un.
Merci

48. elhandouz - 29 avril 2009

vraiment besoin de quelque scooter 6 ou 8 si c’est possible tiens moi au courant et dis moi combien ça vaut par une

49. robert - 19 mai 2009

Bonjour,
Je suis trés interressé par un scooter electrique merci de m informer des condition ainsi que de la démarche à entreprendre.

50. cathy - 7 juin 2009

Bonjour,

Intéressé par un scooter électrique, peux tu m’indiquer le prix et est-il livrer ou faut-il venir le chercher.
Merci d’avance
E-mail : c.mone@laposte.net

51. jEAN Pierre BERTHEAU - 19 juin 2009

cet te idée est interessante et je souhaiterais approfondir. Merci de m’informer comment je puis renteren contact aver vous pour discuter et voir comment je peux me diposeer. j’habite Cannes et je peux m’investir dans un sens ou autre. Si ma candidature vous interesse, ecrivez moi jpbertro3@yahoo.fr Salut

52. pascal ambroise - 4 août 2009

je suis aussi interresser, merci de me contacter à pascal.ambroise@free.fr ou au 06 14 07 03 26

53. Valentin Floquet - 10 août 2009

bonjour,

je m appelle valentin floquet j habite en chine actuellement et j ai justement un scooter electrique d occasion que j ai achete ici 150 euros.

Je commencais a avoir l idee de commercialiser ce concept en france. Mais je vois que le concept est deja pris. Je parle couremment chinois et j ai pas mal de contacts en chine j aimerais bien me joindre a votre projet.

J ai deja reflechis a pas mal de demarches a faire. En faire un concept qui se repande aussi bien et aussi vite que le velib. je joins mon email a ce poste.Je rentre en france en septembre. Tenez moi au courant si mon profil vous interesse.

Cordialement,valentin Floquet.

54. bau - 17 août 2009

est ce trop tard pour profiter des offres sur les scooters electriques ?

55. lambert didier - 25 août 2009

bonne chance

56. kuse huseyin - 28 août 2009

bonjour,
pour info :
j’ai passé deux mois en turquie, où on peut trouver des scooters electriques en boutique au détail au prix de 1200 lire turque ce qui fait environs 550 euro. Il y en a vraiment partout et en ville c’est utilisée par tout tranches d’ages. En les achetant en gros et de plus en chine le prix de revient devrait être beaucoup plus interessant.
bonne chance pour votre projet.
je voudrais bien en acquerir un en france, vos propositions sont les bienvenues. Merci

57. Bruno - 14 septembre 2009

Alors finalement ou en est-ce ? ou peut-in trouver un scooter chinois à moitié prix contre du retour d’expérience?
c’est tombé à l’eau ce projet ?

dommage j’étais partant !

58. OLIVIER DE BOURLAS IRINA & DAN ² - 18 septembre 2009

IRINA OLIVIER DE BOURLAS & DAN OLIVIER créent LE PARTI POLITIQUE FRANCAIS nommé LE P.A.F. HYPERCENTRE HUMANISTE & REFORMISTE.
JEUNE, MODERNE, ACTUEL et NOUVEAU, LE P.A.F. PARTOUT PRESENT sera présent aux PROCHAINES ELECTIONS REGIONALES AQUITAINE PYRENEES ATLANTIQUES (2010).
Nous, Présidents du P.A.F. NOUVEAU PARTI entend mettre dans son PROGRAMME POLITIQUE de nouvelles valeurs pour une société Nouvelle.
LE CAPITAL ALTRUISTE fait partie de ses Chantiers de TRAVAIL fondamentaux Y compris le BUREAU DU P.A.F. s’est doté d’un NOUVEL ORGANE exclusif au P.A.F.nommé l’UNION-DES- SANS- BOULOT : Nous avons trouvé la clef U.S.B. pour sortir de la MISERE ECONOMIQUE par le CAPITALISME ALTRUISME contact IRINA OLIVIER DE BOURLAS LE P.A.F.- BP 130 - 64000 PAU (Pyrénées Atlantiques) Tél 06.37.66.85.582 irina.olivier@gmail.com
Gerante de SOCIETES SIRENEA

59. BELLEGARDE - 13 octobre 2009

Je suis à la recherche d’un scooter électrique 125.

Où en sont les chinois sur ce type de modèles ?

Je sais que sweet elec sous traite la carrosserie de son sweet GT en chine ? Et le moteur électrique ?

60. matsand - 1 novembre 2009

bonjour egalement interessè pour 1scooter electrique pour les fetes merci

61. hirtzmann - 28 novembre 2009

Ok pour un scooter a moitier ou tiers du prix ?
Contre retour d’info sur le scooter mensuel !
Cdlt.

62. Fournel - 18 avril 2010

Bonjour

j’aimerai pouvoir acheter entre 5 et 10 scooter electrique avec certificat d’homologuation
Merci

63. B.D.C soutient le capital altruiste | B.D.C (Business Development Consultants) : accélérateur de développement en France et à l´international : - 26 mai 2010

[...] Thierry Klein, PDG de Speechi et fondateur d’une association pour le capital altruiste a ainsi décidé de céder 10% de son capital à une ONG et cherche à faire des émules parmi les entrepreneurs. Au-delà du geste, Thierry Klein agit en visionnaire et déclare volontiers que « grâce au capital altruiste, la motivation des équipes n’est plus centrée sur la seule performance de l’entreprise et s’élargit à une cause humanitaire plus universelle.» Pour plus d’information sur le capital altruiste, n’hésitez-pas à consulter son blog : http://www.thierry.fr/2007/04/10/capital-altruiste-annee-0/ [...]

64. Robert LASNIER - 12 septembre 2010

Bonjour !
y a t-il toujours possibilité d’acquérir un scooter électrique ? à quel prix et à quelles conditions ? merci

65. GOUDIN - 26 septembre 2010

Bonjour à toutes et à tous, Je poste ce message à qui voudra bien le lire et faire passer. Française, depuis juin 2009 je dirige une association pour orphelins et/ou enfants défavorisés (3 à 6 ans) à Diofior (145km de Dakar) SENEGAL. Visitez mon site http://enfants.awa.free.fr J’ai investi ce que je possédais pour offrir à ces petits tout ce qu’il leur fallait pour l’apprentissage péri scolaire, goûter tous les jours repas, soins médicaments vêtements chaussures afin de rééquilibrer la “balance” et qu’ils aient les mêmes chances que les autres en entrant à l’école élémentaire. J’ai besoin de fonds pour continuer, de volontaires sur le terrain. Merci d’avance Awa

66. province - 7 mai 2011

bonjour,

je voudrais acheter un skooter electrique.

comment faire, en avez-vous en stock?

meilleures salutations.
marie

67. Fabienne Magliulo - 2 août 2011

je travaille sur un chantier d’insertion comme chargée d’insertion, la problématique de mobilité est prépondérante et handicapante, pouvez vous me donner des infos sur les scooters électriques et leur prix
bien cordialement

Fabienne

68. APASIC-ONG - 13 septembre 2011

Bonjour à tous,

L’objet de notre mail est de vous faire connaître les activités de APASIC-ONG, demander votre collaboration et partenariat dans le cadre de la recherche de financement pour la réalisation de nos projets de développement .

L’Association pour la Promotion de l’Action Sociale et des Initiatives Communautaires (APASIC-ONG) créée le 12 août 2000, est enregistrée sous le N° 2000 / 438 / MISAT / DC / SG / DAI / SAAP-ASSOC du 06 décembre 2000. Notre déclaration dans le Journal Officiel de la République du BENIN est à la page 1131 de la 111e Année au N° 23 du 1er Décembre 2000.

Nous intervenons dans les domaines suivants :

SANTE, EDUCATION, JEUNES ET SPORTS, SOCIAL ET FAMILIAL, DEVELOPPEMENT RURAL, LES TECHNOLOGIES DE L’INFORMATION ET DE COMMUNICATION, LA LUTTE CONTRE LA MONTEE DE L’INSECURITE DANS NOTRE PAYS,

et avons des annexes dans trois (03) de nos départements à savoir :

- le Littoral (8ème arrondissement au quartier Sainte Rita),
- l’Ouémé (Commune de Sèmè Podji, quartier PK 10),
- le Couffo (Commune de Djakotomey, Arrondissement de Sokouhoué dans le village de Sahou).

APASIC-ONG compte en ce jour vingt sept (27) membres actifs et sept cent cinquante (750) membres dont 500 femmes et 250 hommes de dix (10) groupements des villages de l’Arrondissement de Sokouhoué dans la Commune de Djakotomey.

Dans le but d’œuvrer pour le bien être social, nous avons pour principaux objectifs :

Ø D’installer et d’équiper les centres de formations de jeunes filles vulnérables des zones rurales en couture et divers autres métiers dans nos départements,
Ø Équiper tous les Établissements Publics comme Privés de nos Départements de Centres de lecture et de bibliothèques,
Ø Ouvrir des salles de Gymnastique et des centres de formation en NTIC dans nos différents Départements,
Ø Œuvrer pour la création d’orphelinat pouvant également accueillir des enfants pauvres ou démunis et particulièrement les enfants placés,
Ø Créer également des centres de réinsertion aux enfants déscolarisés,
Ø Oeuvrer pour la création des centres d’accueil aux personnes du 3ème âges dans les départements du Bénin pour le bien être des personnes âgées,
Ø organiser des fêtes (Noël, Fête des mères, Fête des pères, Journée de la femme… etc) pour les personnes du 3ème âge dans nos départements,
Ø Œuvrer pour la création d’un centre d’accueil pour la réinsertion des filles de nuit (les prostituées),
Ø Apporter une assistance morale et matérielle aux malades dans nos hôpitaux,
Ø Programmer des conférences – débats (en vue de lutter contre les fléaux tels que les MST et en particulier le SIDA, le Paludisme et autres maladies) à l’intention de la jeunesse.

Les objectifs sont traduits en projets et quelques uns de nos projets réalisés (voir nos rapports d’activités sur notre site : http://www.santedev.org/apasic/) et d’autres sont en instance et nous recherchons des partenaires financiers et techniques pour leurs réalisations.
Nous recherchons également des financements et moyens matériel pour l’organisation périodique de :

Les tournois cycliques des membres de nos groupements dans les départements du Bénin,
Les Fêtes de Noël dans les rues,
les sensibilisations sur :
le code de la famille,
les droits de l’hommes,
les différents codes de lutte contre la maltraitance des femmes,
la marginalisation des filles vulnérables,
la scolarisation des filles,
la lutte contre le harcèlement sexuel,
la lutte contre le trafic des enfants,
la lutte contre le vih/sida/mst,
… etc.
Nos besoins :

* recherche de matériels : informatiques, de couture, coiffure,peinture (et autres métiers), jardinage, financements, de subvention ou dons pour la réalisation de nos différents projets (bibliothèques scolaires et départementaux, télécentres communautaires, centres de reconversions des travailleuses de sexes “surtout des filles mineurs”, centres d’apprentissages des déscolarisés…);
* recherche de bonne volonté pour les frais de fonctionnement du siège de l’association et les diverses charges (que la cotisation des membres n’arrive pas à couvrir totalement) ;
* recherche de formateurs pour renforcement de capacités et formation des populations du milieu rural (en agriculture, élevage, transformation des produits vivriers…) ;
* recherche de donateurs de vélos d’occasion en vue de l’organisation des tournois cycliques ;
* recherche de dons d’animaux (divers) pour élevage par les groupements de femmes et hommes éleveurs. … etc.

Pour d’autres informations, nous sommes entièrement à votre disposition.

Toute en espérant une suite favorable à notre requête et des dispositions que vous saurez prendre à notre égard veuillez agréer l’expression de notre sincère considération.

ZOTTO Assiba Solange
Présidente de l’Association pour la Promotion de l’Action Sociale
et des Initiatives Communautaires (APASIC-ONG)
Mail : ong_apasic@yahoo.fr
site : http://www.santedev.org/apasic/
04 BP 0201 COTONOU
Tél : (00229) 90 91 10 71 / 96 17 40 95 / 95 53 29 83

69. eric - 26 décembre 2011

bonjour,je suis interressé pour faire l’acquisition d’un scooter electrique
combien il faut compter?

70. KOUADIO K. Nestor - 10 février 2012

Comme si j’avais consulté votre page d’information.
J’ai eu depuis 2005 cette idée. Mais étant d’un pays en voie de developpement et en crise depuis 2002;nous sommes à la recherche de financement pour demarrer nos activités afin d’aider les necessiteux qui sont devenus trés nombreux en Cote d’Ivoire.
Si vous nous permettez nous vous ferons parvenir une copie de notre projet