jump to navigation

Ségolène Royal, candidate hyper-moderne 9 avril 2007

Par Thierry Klein dans : General.
Lu 3 672 fois | trackback

Dans le Monde d’aujoud’hui, une analyse au fond assez semblable à la mienne (voir aussi “Beau Comme du Web 2.0” (1)) sur la campagne “inspirée par la grammaire d’Internet” que mène Ségolène Royal.

A ceci prêt, cependant, que l’article du Monde est un article de courtisan - pas impossible d’ailleurs qu’il ait été inspiré par Ségolène Royal elle-même - alors que mon analyse est très critique.

Entre les deux, il y a l’espace qui sépare le rêve (ce que Ségolène Royal aurait voulu faire, mais elle a pour l’instant échoué) et la réalité (au final, il s’agit bien d ‘une campagne jargonneuse, brouillonne et démagogique).

(1) En général, en lisant ce blog, vous avez en général 1 ou 2 ans d’avance sur les lecteurs du Monde. Dans le cas présent, il n’y a que 6 mois d’écart. Toutes mes excuses et félicitations au Monde. Continuez comme ça, les gars, vous êtes sur la bonne voie.

Billets associés :

Commentaires»

no comments yet - be the first?