jump to navigation

Le prix exorbitant de l’Olympique Lyonnais 26 janvier 2007

Par Thierry Klein dans : Sport.
Lu 4 432 fois | trackback

La plupart des articles de Presse ne mentionnent que le prix de l’action, ce qui n’a économiquement aucun intérêt, mais le fait est que l’Olympique Lyonnais met en vente 30% de son capital pour environ 100 millions d’euros, ce qui correspond à une valorisation du club de 330 millions d’euros. A titre de comparaison, le PSG a été récemment valorisé à 40 millions et l’OM autour de 100 millions… Malgré 6 titres de champion consécutifs, la notoriété reste l’OM bien supérieure à celle de Lyon - même le piètre PSG a sans doute une notoriété et un potentil supérieurs.

On peut comprendre qu’on valorise la bonne gestion récente de l’OL ainsi que ses derniers résultats sportifs, mais là, on frise le délire. Surtout que les bons résultats financiers proviennent évidemment des bons résultats sportifs, alors que des clubs comme Arsenal, Manchester conservent leur performance même en cas de défaillance sportive - c’est ça qui intéresse les investisseurs.

Au final, l’OL, qui a sans doute déjà réalisé une grande partie de son potentiel économique et sportif, atteint une valeur de 22 fois son résultat (résultat d’ailleurs peu significatif compte tenu de la volatilité des valeurs des joueurs). Ce ratio est comparable à celui de Microsoft, alors que les droits télé sont en danger et que le droit européen, sous l’impulsion de Platini, va probablement bouger. Mon conseil : prenez plutôt du Microsoft.

Billets associés :

Commentaires»

1. Gordons - 16 février 2007

n’importe quoi ! les résultats sportifs n’interviennent en aucun cas dans le cours des actions de l’olympique lyonnais. La Holding OL Groupe est coté, pas le club de foot !
Les résultats en merchandising et autres services sont en développement permanent du coté de la holding, CE qui a conquis et qui continuera d’attirer les investisseurs. C’est un modéle non pas anglais ou européen que la Holding réalise actuellement mais un modèle Américain. Tous les clubs US (foot, hockey, basket) ont su développer leur merchandising. On peut trouver n’importe où dans le monde des objets de club comme les LA Clippers (qu’on t ils gagnés? Sont ils plus populaires que les LA Lakers ?) rien à voir.
L’avantage pour la holding OL Group c’est qu’à la tête on y retrouve non pas un "manche" comme Diouf, mais un Chef d’entreprise.
Pour l’OM vivement la prise de pouvoir de Khachkar (un messie ?) non un vrai requin de la finance. Il a senti le potentiel boursier de l’OM car il sait que l’OM se vend bien (bien entendu il n’est pas question ici de résultats, il n’y en a plus depuis 1993) mais bien de la marque OM. Alors quand on lit que les résultats financiers vont de pairs avec les résultats sportifs on "frise le délire" !!!

2. Thierry Klein - 16 février 2007

L’OL n’a aucune notoriété ni adhésion populaire comparé à l’OM, ce qui fait que son cours est très dépendant des résultats. Imagine que l’OL soit 10ème depuis 10 ans, comme l’OM… Penses-tu qu’ils auraient valorisé tout ça de cette façon ?

La holding: pour l’instant un mélange d’écran de fumée et de langue de bois. Les analystes y croient, pas moi.

3. jon 69 - 5 avril 2007

ce qui est interessant dans le développenment boursier de l ol est qu’il importe un nouveau modele de foot buissnes en france.

4. VIC DU 69 - 7 mai 2007

J AI ACHETE DES ACTIONS DE L OL ET CA N A PAS " AUCUN INTERET " ?COMME TU DIS ……….. ALLEZ L OL

5. clawet - 26 novembre 2007

Je recherche des "petits actionnaires" de l’OL dans le cadre d’une étude sur le rapport entre le supporterisme et l’actionnariat populaire. Merci d’apporter votre contribution. Contactez moi. A bientôt j’espère