jump to navigation

Quelques gouttes d’huile dans les rouages pour Capital IT 29 mars 2006

Par Thierry Klein dans : Posts in english.
Lu 3 246 fois | trackback

La sélection pour Capital IT passe par une phase de “coaching” du dirigeant. J’y allais sans espérer grand chose au départ tellement j’ai tout vu, et surtout du n’importe quoi, dans ce domaine.

There is a coaching phase for presenters at the Capital IT conference, to be help April 26 & 27 in Paris. USUALLY, I am very critical at coaching, because USUALLY, at least from my experience, it sums up to bullshit. Uncompetent people who don’t care give advice to bad speakers who don’t listen.


Et bien j’avais tort, ça a été très utile.

Quand on prépare une présentation, on a rarement le temps de la “tester” et c’est encore plus compliqué si la présentation est courte. On n’a pas le temps de développer, les approximations ne pardonnent pas (je crois que c’est Churchill qui a dit un jour qu’il devait préparer un discours et que ça allait lui prendre du temps parce qu’il fallait que ça dure 3 mn).

Aussi très utile parce que les remarques du “jury” ne sont pas complaisantes. Et puis, depuis 2 ans, je passe mon temps à parler à nos clients, nos partenaires, mes étudiants ou mon blog, mais je pense que j’étais un peu rouillé vis à vis d’un public d’investisseurs.

Merci donc à Christel et Pascal.

Donc qu’on se le dise, notre statut vis à vis de financement en capital passe de “pas intéressé” à “à l’écoute”? Parce que je pense que vu ce qu’on fait sur le marché français aujourd’hui, et avec la technologie et la vision qu’on a, il y a une vraie possibilité de “cartonner” à l’international si on a le financement adéquat.

Pour les investisseurs potentiels, Capital IT, c’est le 26 et le 27 avril à l’Espace Cardin. Venez donc voir si je suis complètement dégrippé.

Well, I’ve been pleasantly surprised by how much the coaching meeting has helped me this time. First, the coachers were really competent and then their remarks were really plain and honest. Then I must admit I myself had got a bit rusty because in the last 2 years, I’ve been talking to customers, partners, in conferences - even I’ve even been writing in this blog but I had lost teh habit to present a subject shortly to a public of investors.

So thanks to Christel and Pascal. And yes, for potential investors who read between the lines, you can upgrade Speechi status from “not interested in funding” to “listening to opportunities”. Reason is we are really successful on the french market and we have a technology and a vision - so going international with adequate funding becomes quite an attractive idea.

Billets associés :

Commentaires»

no comments yet - be the first?