jump to navigation

On coupe la main des bébés parce qu’ils s’attachent jusqu’au bout à leur mère massacrée 30 janvier 2006

Par Thierry Klein dans : Animaux.
Lu 3 748 fois | trackback

J’ai écrit quelques billets sur la lutte pour la conservation des animaux - et en particulier des grands singes. De temps en temps, un lecteur me met en commentaires un lien vers un article sur le sujet.
En l’occurrence, il s’agit d’orang-outans (date de disparution prévue: 2020).

Voir aussi le site français de la fondation Jane Goodall

Merci, Michelle.

Billets associés :

Commentaires»

1. Michelle - 6 février 2006

Merci pour ton merci.
C’est pourtant normal.
L’Union fait la Force.