jump to navigation

"On reconnait le degré de civilisation d’un peuple à la manière dont il traite ses animaux." 29 novembre 2005

Par Thierry Klein dans : Animaux.
Lu 17 994 fois | trackback

C’est une citation de Gandhi, laissée en commentaire sur mon blog par Vincent (à propos d’un billet sur la disparition des grands singes).

Je me souviens que quand j’étais en CM2, l’instituteur nous avait parlé des vaches sacrées en Inde comme de la superstition la plus absurde, surtout pour un peuple soumis à des famines fréquentes.

C’était un peu pour lui, je pense, un symbole de ce que la religion pouvait avoir de nuisible pour l’homme (par opposition à la science qui le libère en lui donnant un accès raisonné aux ressources).

Tout est dans le “raisonné”. A la lumière de ce qui se passe sur la planète aujourd’hui, je considère d’un oeil beaucoup plus favorable le comportement apparemment absurde du paysan de l’Inde.

Note: je ne connais pas le contexte dans lequel cette phrase a été prononcée et dans la bouche de Gandhi, il est possible qu’elle signifie exactement le contraire du sens que je viens de lui donner.

Billets associés :

Commentaires»

1. Fleur - 5 janvier 2006

Tarzan : Personnage qui a mal tourné car il a été élevé avec des singes qui n’étaient pas de son âge (Marc Escayrol)

2. Jeremie - 17 août 2006

Les paysans indiens font un bon calcul économique en ne mangeant pas leurs vaches. Elles fournissent du lait et surtout de la bouse (=combustible) ce qui évite de la déforestation.
Vu qu’ils font ça depuis 3000 ans, on peut estimer que leur modèle tient la route.

Ton instit de CM2 était assez mal informé.