jump to navigation

Des disques durs qui s’assemblent comme des Legos 16 novembre 2005

Par Thierry Klein dans : marketing.
Lu 3 095 fois | trackback

Je trouve que c’est l’idée du siècle. François, en vrai fan de marketing industriel, appréciera (ce serait tellement mieux si l’Ipod était un Lego…).
Vous imaginez le tableau ? Au fur et à mesure qu’on s’achète des disques durs, on finit sa construction de Legos (une maison, un train…). Quand le disque dur est cassé, on le donne au gosse pour compléter son jeu de Legos “traditionnels” (ça, c’est du développement durable !).

Et ça peut se généraliser complètement. Les ordinateurs, les lecteurs MP3, les boîtiers wi-fi, les imprimantes peuvent aussi être des Legos (euh non, peut être pas les imprimantes). Feynmann voulait faire tenir toute la littérature de l’humanité sur une tête d’épingle. Ce serait quand même dix fois plus pratique dans un Lego, non ?

Stade suivant : Sony annonce des disques durs en forme de suppositoirs. Où veulent-ils qu’on se les range, ceux-là ?

Source : Engadget

Billets associés :

Commentaires»

no comments yet - be the first?