jump to navigation

De nouveaux modèles économiques pour l’Open Source 5 octobre 2005

Par Thierry Klein dans : Technologies.
Lu 3 295 fois | trackback

Un article intéressant dans Business Week. Il y a eu 400 millions de $ investis dans des sociétés Open Source aux USA en 18 mois (pas grand chose dans l’absolu mais on partait de zéro).

Du fait de la communauté des développeurs “gratuits” qui se crée, les coûts de développement chutent de façon spectaculaire. On parle de 6% dépensés en R&D contre 20 à 40% pour un éditeur innovant “normal”. Par essence, les revenus sont plutôt bas, ceci dit, donc on parle de sociétés plus petites dans l’absolu, mais certaines comme Compiere, Sugar… ont une renommée mondiale.

Ceci dit, les sociétés Open Source peuvent avoir des millions de téléchargement mais seuls 2% d’entre eux génèrent du chiffre, ce qui n’est pas grand chose.

Ajout personnel: les sociétés citées ont une attitude un peu ambivalente. Il est difficile d’utiliser des produits tels que Sugar ou Compiere sans payer (pour une version plus riche ou pour du service). C’est un vrai problème pour un éditeur et ce n’est pas facile de proposer les produits gratuitement - j’en sais quelque chose avec Speechi Light, qui est lui-même gratuit.

Billets associés :

Commentaires»

no comments yet - be the first?