jump to navigation

Skype-eBay: toujours pas de bonne raison 14 septembre 2005

Par Thierry Klein dans : General.
Lu 4 542 fois | trackback

Je reviens sur mes doutes d’hier concernant l’acquisition de Skype par eBay. J’ai essayé de lire un peu tout ce qui se disait sur le sujet. Je ne vois toujours pas de raison “profonde” pour cette acquisition:

- Si eBay veut développer de nouveaux modes de vente avec Skype, alors il s’agit d’un domaine entièrement nouveau, non testé, qui certainement améliorera (au moins marginalement) la performance d’eBay. La vision la plus poétique que j’ai lue (The Skype Webcast) est que:

“Ebay va se transformer en une sorte de souk sonore. Les gens parleront, discuteront le boût de gras et négocieront les détails de l’achat. Il ne sera plus possible de just publier une enchère et de la laisser s’écouler, comme jadis”.

- mais nulle part on ne trouve la moindre analyse quantitative du style “quel devrait être l’amélioration du taux de conversion pour que l’affaire soit rentable en, disons, 3-4 ans” ou “quels services additionnels et à quels prix pourrait développer eBay ?”.

On dit simplement, dans un article de Business Week, qu’eBay est à même de valoriser le “Network effect” (eh bien je l’espère, pour eux). Même chose, dite un peu différemment, dans le Red Herring du jour.

En tout état de cause, sauf vision géniale, cette synergie est de second ordre. Plus des sommes importantes sont en jeu, plus les gens ont tendance à croire aux visions géniales…

-si eBay veut simplement rentrer dans les Telecoms, c’est sûrement génial aussi, mais certainement très cher et là encore, pas de synergie avec le business existant (pire, pas de connaissance métier, ni chez eBay, ni chez Skype d’ailleurs). Voir le simple commentaire d’un ami de Rick Segal, de chez Bell (opérateur téléphonique) à l’annonce du deal: “Ouf !”

Trois points qui me semblent importants:

- Je pense que le nombre de minutes servies par Skype depuis quelques mois baissait. Voir mes précédents articles sur le sujet.

- Je pense qu’eBay a des objectifs de croissance élevés, difficiles à tenir.

- Je pense que les deux points ci-dessus constituent l’explication la plus rationnelle que j’ai jamais lue pour expliquer la transaction.

Bloggiographie:

- The Skype Webcast (excellent billet pour comprendre Skype, un peu trop lyrique à mon goût cependant).

- Business Week : Why eBay is buying Skype ?L’article lui-même n’est pas excellent (on sent le respect instinctif d’un journal comme Business Week devant l’énormité de la somme) mais il a généré des commentaires remarquables.

- The Skype Journal (à mon avis les meilleurs articles sur Skype en général - en tous cas le blog le mieux informé)

Billets associés :

Commentaires»

1. Autosatisfaction - 19 mars 2009

[...] beaucoup de bol, mais un truc dont je suis vraiment fier, c’est d’avoir prédit l’échec du mariage Skype/eBay, et pour les bonnes raisons, dès [...]

2. Ne lisez pas ce blog et perdez 2 milliards - 1 septembre 2009

[...] des deux tiers du capital de Skype, tout ça parce qu’ils n’avaient pas lu mes articles sur le sujet à l’époque. Ca leur coûte 2 milliards tout rond. [...]