jump to navigation

Loïc nous la joue Elisabeth 5 septembre 2005

Par Thierry Klein dans : Critiques.
Lu 3 074 fois | trackback

Loïc a parié avec moi l’autre jour une caisse de champ’ s’il se trompe suite à mon billet “Blog Bullshit” (qui d’ailleurs, Loïc, n’était pas du tout une critique de ton livre). Par principe, j’accepte en général ce genre de paris (même si je n’aime pas le champ’). Mais quand j’ai relu le billet de Loïc, je ne voyais pas vraiment quel était l’objet du pari (autrement dit, comment détermine-t-on, dans 2 ans, qui a gagné ?).

Je tombe aujourd’hui sur un autre billet de Loïc, Les blogs sont-ils juste une mode ? (réponse, devinez quoi… NON !). “Le blogging [et le mot blog] vont disparaître mais pas dans le sens qu’il ne sera plus présent. Il va être tellement intégré partout dans la vie de tous les jours que vous ne le remarquerez même plus… Il va se fondre dans nos habitudes comme le courrier élecronique et la richesse du Web”.

Alors là, ça me rappelle en tous points les prévisions d’Elisabeth Tessier, à savoir des choses tellement floues, tellement invérifiables qu’il est impossible de la prendre en défaut après coup, quel que soient les stupidités qu’elle débite.

Le mot blog va disparaître (comme l’email) à tel point qu’on ne saura plus quand on l’utilise (mais le terme email n’a pas disparu, que je sache et je sais encore bien quand j’en envoie une, d’email !). Le tout va se fondre dans nos habitudes avec la richesse bien connue du Web… sous l’influence de S@turne ?

Et bien sûr, merci à Mena, “fondatrice de Six Apart qui a eu l’intelligence d’appeler nos solutions TypePad et Movable Type, et pas blog-truc”. (Quel gros ringard, ce Bill Gates avec sa boîte “Microsoft” et sa solution “Office”).

Je suis d’autant plus méfiant pour parier que Loïc m’avait donné comme argument, quand je parlais de Bulle, le fait que “ce n’est pas parce qu’il y a eu bulle que les transformations profondes du Web ne sont pas elles, bien réelles”. Merci pour l’info mais, entendu mille fois, c’est l’argument le plus éculé, le plus langue de bois qui soit. L’équivalent Internet du “Il n’y a pas eu croissance en France parce que la conjoncture américaine était défavorable [le prix du pétrole a monté, la situation internationale..., le gouvernement précédent...]“- je vous laisse le choix - des hommes politiques.

Loïc, tu m’expliques ?

Ajout: je précise que quand je fais des prévisions, je m’engage de façon quasi-quantitative. Ainsi, sur ce blog, vous avez pu apprendre à l’avance la victoire de Londres aux JO ainsi que les raisons de cette victoire ou encore connaître précisément les évolutions de tous les sondages concernant les évolutions européennes, et ce sans données statistiques. Voilà des sujets concrets sur lesquels on aurait pu prendre des paris ! (Ma mémoire, toujours intéressée, a oublié les articles où j’ai pu me tromper).

Billets associés :

Commentaires»

1. Loic - 5 septembre 2005

mouais…. je suis un peu fatigué ce soir… on va faire un skype podcasté plutot si tu veux ?