jump to navigation

Les obstacles à la formation en ligne dans les PME européennes / Obstacles To Small Business Usage Of ELearning In Europe 19 août 2005

Par Thierry Klein dans : Formation à distance.
Lu 4 710 fois | trackback

Un article intéressant publié dans WebProNews

An interesting WebProNews articleabout the declining quality of the european workforce.

L’auteur donne 4 raisons principales au retard des PME européennes:

- l’absence de toute culture de formation

- l’absence de contenus appropriés

- l’attitudes des managers

- la faiblesse des bandes passantes disponibles.

Je suis en désaccord avec les 3 dernières raisons et à mon avis, seul le premier point énoncé ci-dessus a une importance (d’autant plus grande qu’elle n’est pas simple à corriger). C’est de l’absence de toute culture de formation que découlent naturellement les obstacles à la formation en ligne.

Je parlais déjà de l’absence de compétitivité des PME européennes (en comparaison des américaines) dans mon billet concernant le SME business act.

Le grand intérêt de ce genre d’article est dans le constat effectué. La qualité des compétences est en baisse en Europe, les européens ne sont pas suffisamment formés. L’auteur est anglais et une fierté insulaire l’empêche probablement d’appliquer le constat au Royaume-Uni, mais, étant français, j’ai tout le sens critique qu’il faut pour l’appliquer à notre pays.

The author gives 4 main reasons for this deficiency:

- the total lack of training culture within the SME

- lack of appropriate learning materials

- the attitude of individual managers

- and lack of access to sufficient bandwidth to ensure high quality training.

I don’t agree with the three latest reasons since I do think that only the first one is structurally important. Since European SME’s son’t have any corporate training habits, they can’t have corporate e-training ones.

(See my previous ticket about the lack of competitiveness of european SMEs compared to US ones and the SME business act.)

What is really interesting in the article is the raw fact that competencies are too low in Europe, that the european workforce is not enough trained and does not enough skills. In other words, we are loosing the “brain war”. The author is english and just talks of European SMEs. I don’t know if he thinks that english SMEs are an exception or if this is just a manifest of insulary pride, but being french, I have all destructive critical sense needed to apply this to french SMEs.

Billets associés :

Commentaires»

1. Mémoire - 21 mai 2006

cet article est trés interessant

2. Mémoire - 21 mai 2006

cet article est trés interessant