jump to navigation

Guy Lacombe a lu René Girard 23 mars 2005

Par Thierry Klein dans : Critiques.
Lu 5 204 fois | trackback

Guy Lacombe, c’est l’entraîneur soupe au lait de Sochaux. Le genre de gars qui hurle sur l’arbitre, se fait expulser et prend en prime 1 mois de suspension de terrain. Bon, dans ce cas, moi je la fermerais. Mais Guy Lacombe est un fin lettré et déclare (L’Equipe du 23 mars 2005): “Une société qui a besoin de bouc émissaire est une société en danger. Ce n’est pas moi qui le dis, c’est le philosophe René Girard. Je suis épris de justice et ça me joue des tours”.



Outre le caractère évidemment outrancier de la déclaration, car, que je sache, personne ne propose de sacrifier Guy Lacombe, c’est le retournement dialectique effectué par Guy Lacombe qui a quelque intérêt. Si tant est qu’un mécanisme victimaire soit en jeu, c’est bien Lacombe qui, aveuglé par la fureur, violente l’arbitre, qu’il rend responsable de la défaite ou de la mauvaise performance de son équipe - donc bouc-émissaire.

Mais Lacombe ne s’en rend pas compte - ou est d’une mauvaise foi parfaite - et déclare simplement être “épris de justice” (sic !). A noter que le rôle du système judiciaire (selon Girard), c’est d’avoir un poids si fort qu’il rend inutile la vengeance individuelle ou collective et donc celui-ci joue bien son rôle envers Guy Lacombe, dont on peut dire, sans trop spéculer, qu’il aurait eu une forte tendance à démolir bonbon la petite gueule de l’arbitre si on lui avait garanti l’impunité.
Evidemment, on a tous tendance de temps en temps à détourner une théorie à son profit, mais là, Lacombe, c’est du grand art ! A-t-il seulement lu Girard ou a-t-il juste retenu l’orthographe de son nom ? C’est significatif, ceci dit, de l’importance que la symbolique de la victime revêt dans de plus en plus dans la société.

Billets associés :

Commentaires»

1. vanes - 27 mars 2006

J’aimerais bien savoir si Guy Lacombe à bien 2 fils les jumeaux car avant ils jouaint au foot à Mouans-Sartoux dans les Alpes Maritime car je men souvient Guy Lacombe je le connait.

2. Dominique Irigaray - 19 mai 2006

J’ai lu avec beaucoup d’intérêt le texte sur Girard et sur Guy Lacombe. Je voulais juste préciser qu’à mon avis Guy Lacombe, que je ne connais pas, pourrait être tombé sur le philosophe en tapant René Girard (l’entraineur de l’équipe des Bleus espoirs) sur un moteur de recherche. Pour moi il m’arrive parfois exactement le contraire ;-).

3. rectification - 15 janvier 2007

salut blogueur, analyseur
2,3 precisions: larbitre bouc non simplement nouvelles directives arbitrales en debut de saison et le psg incrimine a plusieurs reprises,
aucune envie de tapper larbitre cest un pro et son frere a ete arbitre,
ton interpretaion des faits et des mots dun copi colle journalistique tamene a penser quil na pas compris sa lecture
tu te limites a tes propres impressions sur la nature de sa profession sans reellement regarder a la loupe
tu preferes le regarder avec une condescendance plutot relative voire injustifiee,voir carrement a gerber

4. Thierry Klein - 15 janvier 2007

Je ne suis pas si sûr. Mon “analyse” date du moment où GL entrainait … Sochaux ! Alors, moi, que Sochaux, puis le PSG soient lésés par les arbitres, je veux bien… Mais je pense plutôt que le lien, c’est la réaction de GL.

Ceci dit, oui, mon billet est condescendant. J’assume.

5. rectification - 7 février 2007

je reitere ma critique,comme je te lai indique tu as mal lu l interview,un footballeur citant un philosophe une proie facile? quand on a l esprit mal tourne on se plante blogueur.
il ne se place pas en bouc emissaire mais son equipe le psg a cause des nouvelles directives evoquees plus haut,et penalisee peut etre plus que les autres en debut de saison a titre d exemple national.
donc en resume il ne sen prend pas a un arbitre nominatif en premier lieu mais a l application des directives, en second lieu ta speculation que tu declares legitime aux yeux de tous,quil peterait la gueule de l arbitre reste effectivement au stade du delire et dessert ton propos, mettant en effet gl ds une position de bouc emissaire inverse t etant necessaire.
tu lanalyse soi disant a sochaux, mais quand il declare ca il est au psg,quil rouspete contre l arbitrage ds les 2 certainement mais les faits ne sont pas similaires et la reaction( la citation) pas appropriee aux deux.
au plaisir et bonne lecture(je te le souhaite,voir une relecture desfois).

6. Thierry Klein - 7 février 2007

Je ne comprends pas tes critiques. Encore une fois, le billet date du moment où Lacombe entrainait Sochaux, pas le PSG. Le fait qu’il ait recommencé à gueuler sur les arbitres au PSG n’a rien à faire avec mon billet - sinon que ça confirme en peu la tendance de Lacombe. Ensuite, pour le comportement de Lacombe à Sochaux qui lui a valu l’expulsion, procure-toi l’Equipe du jour. Je sais, l’equipe n’est pas forcément très fiable, mais Lacombe a qd même pris un mois de suspension de terrain.

7. LAMBERT Marc - 27 juillet 2010

Oui je confirme, Guy Lacombe a bien 2 fils jumeaux!
J’ai joué avec eux a Mouans-Sartoux!